Avertir le modérateur

jeudi, 31 mai 2012

Mignonne, allons voir si la rose était verte !

Le département du Val-de-Marne recèle décidément bien des surprises ! Après l'asinerie, la guinguette ou encore le festival de l'Oh (cf. articles précédents), c'est dans une magnifique roseraie à l'Haÿ-les-roses que nous avons continué notre périple...

 

Nous avons découvert alors un endroit enchanteur, plein de couleurs et de parfums entêtants ! La roseraie, fondée en 1894, ne compte pas moins de 3 200 variétés de rosiers sur une surface de 1,52 hectare. De quoi nous offrir une longue flânerie à travers les innombrables plants de rosiers ! Il y avait des roses rouges, des jaunes, des blanches, des violettes, des... VERTES ?! (oui, c'est à peu près la réaction que j'ai eu en découvrant ces fleurs étranges qui font pourtant bien partie de la catégorie des roses... les voies de la nature sont impénétrables). Le temps, favorable jusque là (j'ai même pris de jolies couleurs) a finalement finit par se dégrader... Mais heureusement pour nous, même par temps couvert on peut trouver de quoi s'occuper dans le Val-de-Marne !

DSC_0026.JPG

DSC_0029.JPG

Nous sommes donc partis à Vitry-sur-Seine, temple de l'art contemporain... Notre première arrêt fut le MAC/VAL. Au delà de l'architecture vaste et épurée du bâtiment, qui permet de profiter vraiment de la visite, les œuvres que l'on peut admirer dans ce musée sont diverses et toutes trs intriguantes... On croise par exemple des mannequins avec la tête en bas et les pieds en l'air, des écrans représentant des bouts de ciel, une salle remplie de néons roses etc.

IMG_1630.JPG

J'étais très fière de reconnaitre certains artistes que je connaissais comme Felice Varini, Gilles Barbier ou encore César (non, pas l'empereur romain...) L'art contemporain a pour qualité de provoquer l'étonnement, la surprise, le questionnement et je dois admettre qu'en effet, beaucoup d'œuvres m'ont laissé positivement perplexe...

Mais, en terme d'étonnement, le musée que nous avons visité par la suite n'avait rien à envier au MAC/VAL... L'exploradôme, conçu pour éveiller la curiosité des grands et des petits, a pour devise ; « il est interdit de ne pas toucher ». Un concept tout simplement génial et une salle pleine d'installations interactives qu'on nous invite à manipuler librement afin de faire nous même l'expérience de la science et de ses mystères !

DSC_0066.JPG

Nous nous sommes donc confrontés sans peur à la force centrifuge, la gravité, la matière phosphorescente, les ondes... Je ne sais pas combien de fois mes yeux ont brillé d'émerveillement et ma bouche s'est ouverte de surprise, mais il semblerait que se soit l'effet que provoque ce musée vraiment étonnant...

En tout cas, c'est là, entre tornade et miroir anti-gravité que notre séjour dans le Val-de-Marne s'est terminé...

A très bientôt pour de nouveaux voyages et de nouvelles images !

Coraline et Antoine

09:00 | Commentaires (2) | | |

mercredi, 30 mai 2012

Le Val-de-Marne : le château de Grosbois et les secrets de Cléopâtre

Notre aventure continue à Boissy-Saint-Léger. Après le château de Vincennes, c'est au tour du château de Grosbois, datant du 17ème siècle, de nous émerveiller ! De magnifiques dorures, des pièces gigantesques, de splendides peintures de chasse, de très belles tapisseries, des porcelaines (oui, ça paraît kitch maintenant mais à l'époque c'était hyper branché)... Enfin, je vous laisse admirer ça par vous-même grâce à cette petite vidéo !


Un objet du château a particulièrement attiré notre attention. Une mystérieuse table à jouer qu'on ne peut déplier que si l'on découvre la manière astucieuse de le faire... Intenable suspens, je sais, mais rien ne vous sera révélé (sauf si vous avez regardé notre vidéo, bien sur) ! La jeune femme qui nous guide nous conte aussi l'histoire du Maréchal Berthier, stratège de Napoléon, qui a habité le château et y organisait des chasses et des festivités.

DSC_0790.JPG

Nous avons ensuite traversé la salle des victoires de Napoléon (pleine de tableaux illustrant les conquêtes de ce dernier) et avons terminé notre visite par ce qui est pour moi la plus belle pièce du château : la bibliothèque. Jamais on avait vu de bibliothèque si impressionnante. Telle la Belle qui découvre la bibliothèque de la Bête (revoyez vos classiques) nous sommes restés bouche bée devant ces étagères contenant plus de 3000 ouvrages, devant les anciens manuscrits, les cartes, les tableaux et les statues présentes dans la salle.

DSC_0707.JPG

Le château de Grosbois se trouve dans un domaine de 410 hectares où l'on trouve également un centre d'entraînement hippique de réputation mondiale. Se promener dans cet endroit et croiser des cavaliers faisant trotter leurs chevaux provoque une drôle de sensation : on a le sentiment d'être dans une petite ville consacrée exclusivement aux trotteurs ! Cependant, on comprend pourquoi LE musée du trot français se trouve également dans ce domaine, au rez-de-chaussée du château. Un musée très intéressant, même pour ceux qui ne sont pas passionnés par le sport équestre.

DSC_0809.JPG

Mais revenons plutôt à nos moutons, ou devrais-je dire, à nos ânes ! Car oui ! C'est dans l'asinerie de Pierre Cousin, à Chennevières-sur-Marne, que le voyage continue... Curieux, nous avons écouté l'éleveur parler avec fierté et tendresse de Bohême, Cartouche ou encore Variane (ses ânesses, vous l'aurez deviné). Il nous a expliqué que contrairement à la tradition du « bonnet d'âne » et à l'expression « bête comme un âne », ces animaux sont des modèles d'intelligence, de courage et de loyauté. Initialement, on mettait d'ailleurs un « bonnet d'âne » aux élèves en difficulté, en espérant qu'ils s'imprègnent ainsi de la persévérance de l'animal !

DSC_0919.JPG

J'ai demandé ensuite pourquoi la reine Cléopâtre prenait son bain dans du lait d'ânesse. C'est alors que le grand secret fût révélé... En effet, il se trouve que le lait en question, qui se rapproche fortement du lait maternelle, est riche en vitamine E. Cette vitamine a des propriétés antioxydantes et lutte contre les dérivés réactifs de l'oxygène produits notamment par l'oxydation des acides gras et... Bref, c'est bon pour la peau quoi !

Enrichis par cette découverte, nous sommes partis à la rencontre des ânesses et avons même assisté à la traite de l'une d'entre elle. Quel plaisir de caresser le poil incroyablement pelucheux des nouveaux nés et de sympathiser avec ces adorables périssodactyles ! (Périssodactyle (n.m.) mammifère d'un ordre comprenant des animaux dont le pied repose sur le sol par un nombre impair de doigts, tels les équidés, le tapir ou le rhinocéros.) Ça vous en bouche un coin hein ?

DSC_0900.JPGSignalons aussi que Bohême, une jeune ânesse, n'a pas su résister au charme d'Antoine (qui se ressemble s'ass... hum, pardon). L'histoire raconte qu'ils vécurent heureux et eurent beaucoup de bébés ânons !

A demain pour de nouvelles aventures ! ;)

Coraline

09:00 | Commentaires (2) | | |

mardi, 29 mai 2012

Beau temps dans le Val-de-Marne : on a fait du kayak et dansé à la guinguette !

Après les jambes (246 marches les amis, 246 marches) ce sont les bras que nous avons mis à contribution pour cette deuxième journée dans le Val-de-Marne. Antoine et moi avions effectivement décidé de partir vaillamment en kayak, conquérir les berges de la rivière emblématique du département ; la Marne. Mais je vous laisse admirer nos prouesses en vidéo ;)


Sportif, certes, mais aussi très instructif puisque le moniteur qui nous accompagnait, Emmanuel, nous a donné tout au long de la balade de nombreuses informations sur la rivière ; son histoire, les îles qu'elle longe, les projets en cours pour refaire de la Marne un espace de baignade, la faune et la flore que l'on peut voir sur place et que la région est très fière de protéger.

DSC_0524.JPG

Mais soudain... le calme de la promenade est interrompue par le passage d'une famille de cygnes au grand complet ; le mâle, la femelle... et leur HUIT petits ! Il faut savoir qu'il est très rare d'en voir autant d'un coup, ce qui explique l'enthousiasme qui a suivi cette apparition. D'autres oiseaux sont apparus au fil de l'eau : des oies bernaches, des canards colverts, des hérons en plein vol... Heureusement pour nous, nous n'avons pas eu l'occasion de croiser un autre habitant des lieux ; le poisson chat, qui peut atteindre les 1m60 et les 200 kilos !

DSC_0501.JPG

La tranquillité de notre balade ne fut contrariée que par quelques erreurs de parcours liées, il faut le dire, à l'oisiveté d'Antoine sur le kayak (bien que le fait que je confonde ma droite et ma gauche a peut-être un peu joué aussi...) Nous sommes finalement rentrés au port trempés (Antoine et son humour douteux avec une rame dans la main ça fait des dégâts...) mais heureux de notre petite aventure sur la Marne.

Mais la journée était loin d'être finie... Attirés par la douce mélodie d'un musicien, nous nous sommes laissés entrainer vers l'ile du Martin Pêcheur, encerclée par la Marne... Sur cette île, on trouve une guinguette... Un endroit presque féerique où un guitariste passe de table en table en fredonnant de vieilles chansons, où l'odeur des grillades embaume l'atmosphère et où les temps de la valse rythment le buffet !

DSC_0547.JPG

Antoine et moi avons pu alors assouvir notre faim, étancher notre soif et reposer nos pauvres petits muscles meurtris. Au menu : canette au miel et côte de bœuf ! Mais, après avoir repris des forces, nous avons été confrontés à un choix drastique... jouer à la pétanque ou danser ? Finalement, nous avons choisis d'aller profiter du bal et des musiciens ! Entre nous, j'ai eu un succès fou auprès des hommes présents (la valse n'a pas d'âge vous savez) et j'ai passé le reste de l'après midi à virevolter de cavalier en cavalier !

DSC_0568.JPG

A demain pour de nouvelles aventures !

Coraline

09:00 | Commentaires (2) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu