Avertir le modérateur

jeudi, 14 juin 2012

Au coeur des volcans d'Auvergne

Après notre petit voyage en parapente dans le ciel auvergnat, nous avons repris la route direction Besse-en-Chandesse, une ville qui se situe dans le Puy de Dôme. Voici notre découverte de ce département en vidéo :

 



La petite ville de Besse-en-Chandesse (fort jolie au passage) se trouve dans le massif du Sancy, qui tire son nom du plus haut volcan de France, le Puy du Sancy, culminant à 1886 mètres. Il y a dans cette partie du département de très nombreuses choses à découvrir, en particulier le fameux lac Pavin ! Avec un diamètre de 800 mètres et une profondeur de 92 mètres, le lac se distingue aussi par sa forme circulaire assez atypique. En été, l'eau a une magnifique couleur bleue très claire et on peut y pêcher ou faire du pédalo. 

photo 1.JPG

Mais malheureusement pour nous, le temps, pourtant très favorable jusque là, ne nous a pas permis de nous attarder dans le coin... Sous l'orage et la pluie, le lac semblait inquiétant et l'eau paraissait très sombre. C'est d'ailleurs sans doute ce qui lui a valu son nom ! En effet, "pavin" vient du mot latin pavens qui veut dire "épouvantable, mystérieux"... Un endroit étonnant, plein de charme et de légendes à découvrir !

 

Le lendemain, nous sommes partis avec le soleil en direction du village de Boudes où se trouve la vallée des Saints, une zone protégée avec des sentiers aménagés pour la promenade. Tout au long de la balade, on croise des sources d'eau chaude gazéifiées (l'eau a d'ailleurs un petit goût de Perrier), des cheminées de fées (des formations géologiques en forme de tube) et des grands rochers de couleur rouge. On se croirait presque dans Jurassic parc ! Un endroit très sec qui abrite aussi de nombreuses espèces végétales comme le chêne pubescent, le pin sylvestre ou autres orchidées assez rares. 

photo 3.JPG

Mais nous n'étions pas au bout de nos surprises ! Prochaine étape ; Crapa'hutte, un parc aventure situé près d'Issoire. Certes, l'endroit est assez reculé, et donc compliqué à trouver et mes talents de copilote n'ont pas aidé... Mais une fois arrivé, on ne peut être qu'enthousiasmé par le cadre chaleureux de cette base de loisir : des bâtiments en pierre, une très belle vue d'ensemble sur les environs, des chevaux d'auvergne qui galopent tranquillement à proximité...

Crapa'hutte propose plusieurs activités : du canoë, du tir à l'arc, de l'équitation ou encore de la tyrolienne ! Et c'est précisément cette dernière activité que nous étions venus tester car, avec 12 tyroliennes surplombant les gorges de l'Allier et un parcours de 3 km de long, le circuit de Crapa'hutte est le plus grand de France ! Certaines tyroliennes font près de 400 mètres et se trouvent à plus de 80 mètres du sol... Autant vous dire qu'on s'accrochait fermement à nos mousquetons, en tout cas au début. Puis nous avons fini par nous sentir plus à l'aise et nous avons pu profiter des beaux paysages sur la chaine des volcans d'Auvergne ! 

photo 4.JPG

Une journée bien intense vous en conviendrez et pourtant, elle était encore loin d'être terminée. Il était en effet impensable de visiter ce département sans admirer de nos propres yeux le fameux Puy de Dôme ! Nous avons donc rejoins Caroline et Marc au pied du Puy de la Vache qui offre, à son sommet, un très beau panorama sur le Puy de Dôme et ses alentours. Mais évidemment, pour atteindre le sommet, encore fallait-il y accéder... Disons qu'en comparaison, les 246 marches du donjon de Vincennes c'était de la rigolade ;)

Mais sans regret puisque, comme promis, la vue d'en haut est magistrale !

photo 5.JPG

A demain,
 
Coraline

09:00 | Commentaires (1) | | |

mardi, 29 mai 2012

Beau temps dans le Val-de-Marne : on a fait du kayak et dansé à la guinguette !

Après les jambes (246 marches les amis, 246 marches) ce sont les bras que nous avons mis à contribution pour cette deuxième journée dans le Val-de-Marne. Antoine et moi avions effectivement décidé de partir vaillamment en kayak, conquérir les berges de la rivière emblématique du département ; la Marne. Mais je vous laisse admirer nos prouesses en vidéo ;)


Sportif, certes, mais aussi très instructif puisque le moniteur qui nous accompagnait, Emmanuel, nous a donné tout au long de la balade de nombreuses informations sur la rivière ; son histoire, les îles qu'elle longe, les projets en cours pour refaire de la Marne un espace de baignade, la faune et la flore que l'on peut voir sur place et que la région est très fière de protéger.

DSC_0524.JPG

Mais soudain... le calme de la promenade est interrompue par le passage d'une famille de cygnes au grand complet ; le mâle, la femelle... et leur HUIT petits ! Il faut savoir qu'il est très rare d'en voir autant d'un coup, ce qui explique l'enthousiasme qui a suivi cette apparition. D'autres oiseaux sont apparus au fil de l'eau : des oies bernaches, des canards colverts, des hérons en plein vol... Heureusement pour nous, nous n'avons pas eu l'occasion de croiser un autre habitant des lieux ; le poisson chat, qui peut atteindre les 1m60 et les 200 kilos !

DSC_0501.JPG

La tranquillité de notre balade ne fut contrariée que par quelques erreurs de parcours liées, il faut le dire, à l'oisiveté d'Antoine sur le kayak (bien que le fait que je confonde ma droite et ma gauche a peut-être un peu joué aussi...) Nous sommes finalement rentrés au port trempés (Antoine et son humour douteux avec une rame dans la main ça fait des dégâts...) mais heureux de notre petite aventure sur la Marne.

Mais la journée était loin d'être finie... Attirés par la douce mélodie d'un musicien, nous nous sommes laissés entrainer vers l'ile du Martin Pêcheur, encerclée par la Marne... Sur cette île, on trouve une guinguette... Un endroit presque féerique où un guitariste passe de table en table en fredonnant de vieilles chansons, où l'odeur des grillades embaume l'atmosphère et où les temps de la valse rythment le buffet !

DSC_0547.JPG

Antoine et moi avons pu alors assouvir notre faim, étancher notre soif et reposer nos pauvres petits muscles meurtris. Au menu : canette au miel et côte de bœuf ! Mais, après avoir repris des forces, nous avons été confrontés à un choix drastique... jouer à la pétanque ou danser ? Finalement, nous avons choisis d'aller profiter du bal et des musiciens ! Entre nous, j'ai eu un succès fou auprès des hommes présents (la valse n'a pas d'âge vous savez) et j'ai passé le reste de l'après midi à virevolter de cavalier en cavalier !

DSC_0568.JPG

A demain pour de nouvelles aventures !

Coraline

09:00 | Commentaires (2) | | |

lundi, 16 avril 2012

Bretagne Plein Sud : les activités sportives

Cap à l'Ouest, destination Bretagne Plein Sud ! Avec Antoine, nous avons passé quelques jours entre l'estuaire de la Loire et l'embouchure de la Vilaine, entre la baie de la Baule, la Presqu'île de Guérande et le Parc Naturel Régional de Brière.

Et pour se mettre en jambes, on commence par une petite session sportive !

Récemment distinguée en entrant dans le club très sélect des plus belles baies au monde, la Baie de la Baule (en plus d'être la plus belle plage d'Europe) est un terrain de sport exceptionnel : footing matinal ou vélo pour les terriens, planche à voile, skimboard ou surf pour les marins. Avec Antoine, nous nous sommes rendu au Pouliguen, au CNPBB (Cercle Nautique La Baule, le Pouliguen, Pornichet), un club de voile qui a accueilli quelques grands noms de la voile Française, notamment les frères Peyron, Pajot ou encore Loday. Ce jour là, ce sont une quarantaine de lycéens qui profitaient de la baie pour découvrir les subtilités de la navigation à bord de leurs catamarans oranges.

bretagne,bretagne sud,guérande,prsqu'île de guérande,la baule,nautisme,voile,bateau,mer,randonnée,brière,skimboard,surf,vague,bonne source,pornichet,golf,golf barrière la baule

Après un passage sur la plage de la Bonne Source de Pornichet, où nous découvrons le skimboard (un sport de glisse à mi-chemin entre le skateboard et le surf) nous retournons dans les terres, au coeur du Parc Naturel Régional de Brière : à seulement quelques kilomètres de la côte, le changement de paysage et d'ambiance est saisissant ! Là, nous partons en randonnée, à la découverte du marais. La Brière est une des zones humides les plus étendues de France, qui a la particularité co-gérée par les habitants des 21 communes qui l'entourent.

bretagne,bretagne sud,guérande,presqu'île de guérande,la baule,nautisme,voile,bateau,mer,randonnée,brière,skimboard,surf,vague,bonne source,pornichet,golf,golf barrière la baule

Enfin, nous rejoignons le Golf International Barrière de la Baule, impressionnant par sa démesure : il ne s'agit pas d'un simple 18 trous, mais d'un 45 trous ! Plus précisément, deux parcours de 18 trous et un parcours de 9 trous partent du Club House, soit un parc de 220 hectares, ce qui en fait le plus grand golf de France ! Et si les chiffres impressionnent, le cadre est aussi incroyablement beau et bien entretenu, et une attention toute particulière est portée à l'apprentissage, avec l'Académie Lucien Barrière, une référence.

bretagne,bretagne sud,guérande,prsqu'île de guérande,la baule,nautisme,voile,bateau,mer,randonnée,brière,skimboard,surf,vague,bonne source,pornichet,golf,golf barrière la baule

Demain, nous nous intéresserons au patrimoine exceptionnel de ce territoire, en partant à la découverte, entre autres, de La Roche-Bernard et de Guérande.

Sylvain

09:30 | Commentaires (1) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu