Avertir le modérateur

mercredi, 08 juin 2011

Dordogne : Périgueux et le Périgord blanc !

Deuxième journée dans le Périgord. En voici un aperçu en vidéo ;)

Notre voiture nous accompagne toujours. Ce matin, elle a pris la route pour Perigueux. Rendez vous pris pour se faufiler, à pieds, dans les recoins de la ville. Sarah, de l'office du tourisme, nous précède. Aussitot arrivés, hop, nous montons en 2 temps 3 mouvements au sommet de la tour Mataguerre.

Pourquoi si vite là haut? Pour la vue, pardi ! Perigueux, ca se visite d'abord en prenant de la hauteur ! Des toits partout sous nos yeux, des pointus, des biscornus, des turlututus. Et des collines tout autour. La plupart des périgourdins (=habitants de Perigueux) en dénombrent 9.  9 petits monts qui délimitent la cité... D'autres habitants veulent pas compter 7 (plus glorieux, le chiffre 7, car Rome s'est justement développée sur autant de collines, plutôt une belle référence, CQFD...) ;)

périgueux jour 2 (1).jpg

Une tour un brin centrale, cette tour Mataguerre, avec à ma droite Vesunna, à ma gauche la cité du Puy Saint Front... Jusqu'en 1240, les deux villes voisines se mettaient des gauches, des droites, des uppercuts, des coups sous la ceinture. N'étaient pas très fraternelles, alors, les deux soeurs. Puis les rivales ont terminé de se haïr, se sont embrassées, enlacées même. Et ne sont devenues dès lors plus qu'une seule et même cité.

Alors ok, il reste peu de vestiges gallo romain (tour de Vésone, les arènes...), mais le centre ville -médiéval et Renaissance- est toujours bien fringant. La vidéo l'ateste ! On grimpe des petites rues, on s'engage dans des venelles qui semblent n'aller nulle part.

périgueux jour 2 (2).jpg

La rue du Calvaire, par exemple. On la suit sur les conseils d'un vieux monsieur à la démarche un tantinet lente, mais à la gouaille bien sympathique. Il parait que la gariguette, selon lui, c'est la meilleure fraise de France, d'Europe.. du monde... de l'Univers!!!! (voire même d'un peu plus loin..). Même pas peur, on va voir si cette fraise de l'espace n'est pas qu'une vue de l'esprit.

Et c'est vrai qu'elle est là. A deux pas. Toute belle. Tout comme les bouquets de rose, d'ailleurs. Ou comme les étals de fromage, le poissonnier sous bache, les poulets et les cochonnailles. Car en fait, c'est jour de marché. Et la ville vibre... ca sent bon à gauche et ca sent bon à droite. Bref, la gariguette est belle ; et les viandes, fruits, légumes, poissons, laitages aussi, ils donnent envie... c'est l'heure, on a faim :P

périgueux jour 2 (3).jpg

On prend la décision qui s'impose, partir se remplir la panse...  Par un hasard à peine calculé, on se retrouve invités par des messieurs habillés étrangement. Des capes, des bérets, de grosses médailles autour du cou. Des batman façon Perigord qui forment la Confrérie des Maistres Patissiers.

Oui oui, "patissiers". Pas ceux qui mitonnent éclairs au café, paris brest, tartelettes à l'abricot. Nan, les autres, ceux qui excellent dans la fabrication du paté... Alors donc, rémusons nous, recette rapide de l'"authentique pâté de Perigueux". Vous prenez 40% de foie gras de canard ou d'oie, 57% de farce de porc... Vous réservez... Puis un peu beaucoup de savoir faire, un bon tour de main, mais surtout, SURTOUT, 3% de truffes. L'estivum peut faire l'affaire (truffe d'été), la brumale également. Mais la crème de la crème de la truffe (mais sans crème), c'est tout de meme la mélanosporum. Ils en sont fiers, de leur produit, ces 40 membres actifs. Si fiers qu'ils ont initié Geneviève de Fontenay... Oui oui... Et Alain Prost aussi (euh... moi, ca me fait plus d'effet, de faire référence à Prost qu'à la dame de Fontenay... sais pas trop pourquoi.. bizarre, non?)

périgueux jour 2 (4).jpg
périgueux jour 2 (5).jpg

Nous avons bien ripaillé. A présent, nécessité de la pause qui s'impose: le golf digestif.

A quelques encablures du centre ville, le golf municipal de Perigueux. Pas très courant, un parcours "municipal". L'avantage, ce sont les prix d'adhésion bien moins onéreux que sur les golfs privés.  Moins chers, certes, mais les 18 trous sont tous là (on les a même comptés un par un sur notre petit calepin, par acquis de conscience). Et bien ils n'ont fait l'économie ni des jolis plans d'eau, ni des bunkers assassins. Pour se démarquer, ils ont élaboré le "golf pass dordogne", une carte de fidélité aux tarifs dégressifs utilisable dans 7 golfs du département !

périgueux jour 2 (6).jpg

Antoine s'essaye au swing. Il a déjà joué à la wii et au mini golf quand il était plus jeune, il est donc sur le papier un joueur débutant... Sur le papier seulement. Car grrrrrr, que nenni... il énerve son monde, à faire des coups pareils !!!

Moi j'ai manqué mon putting, lui non. Suis tout penaud. Vais tenter de calmer mon égo soudain désemparé... ;)

J'ai jusqu'à demain pour y arriver!

François-Xavier

23:47 | Commentaires (5) | | |

lundi, 30 août 2010

Tourisme à Périgueux : la vidéo

Aujourd'hui, comme promis, voici un résumé de notre séjour à Périgueux en vidéo ! Deux jours dans chaque ville, c'est bien court mais nous relevons le défi touristique :)

Périgueux est la préfecture de la Dordogne, son nom nous est familier (grâce aux pommes de terre à la façon perigourdine peut être ?) mais elle est souvent mal connue. Nous avons donc découvert cette cité gallo-romaine pour la première fois ♩♫ tou toute première fois ♪♬ ce week-end.

Voici la vidéo de mes aventures, tout seul face caméra mais bien sûr accompagné de Marine, photographe en chef !

Notre journée à Périgueux a été chargée...

de rencontres... Tout au long de nos visites, que ce soit au marché avec le chef Nicolas, à notre hotel ou bien encore l'après midi avec William, les périgourdins ont agréablement partagé leur amour de ce coin de France, certains venaient même nous aborder spontanément.

de culture... Il y a de nombreux musées à Périgueux, le plus impressionnant étant celui de Vesunna, un site gallo-romain préservé, dans une architecture exceptionnelle créée par Jean Nouvel. On peut y voir une domus datant du premier siècle de notre ère. Autre visite incontournable, la cathédrale Saint Front, classée au patrimoine de l'UNESCO. Cest un peu le point de repère lorsque vous êtes en ville, son clocher de style byzantin est toujours visible.

d'instants gourmets... Après quelques restaurants testés, comme l'excellent Grain de Sel, le moment culinaire le plus marquant reste la visite du marché (l'un de plus grands de France) suivie du cours de cuisine à Initials chef. Rien de mieux qu'un plat du coin fait maison avec les conseils d'un chef.

Suivez la suite de nos aventures aquitaines sur Facebook et sur Twitter !

à demain
Nicolas

 

09:53 | Commentaires (3) | | |

samedi, 28 août 2010

Périgueux, première étape de notre voyage en Aquitaine

Après Compostelle, direction l'Aquitaine pour un nouveau voyage. Marine à la photo, Nicolas à la vidéo, nous partons pour 7 jours de tourisme urbain dans 4 villes : Périgueux, Bordeaux, Bayonne et Pau. Première étape : Périgueux, ville d'art et d'histoire.

Arrivés vendredi soir, la journée d'hier a été intense. Le soleil nous a montré la ville sous son meilleur jour. Résumé des événements.

DSC_0313.JPG

 

Petit tour au marché de Périgueux samedi matin avec le chef Nicolas Lamstaes qui a travaillé 10 ans dans les cuisines d'Alain Ducasse... le décor gastronomique est planté.

Quelques courses avec le chef avec un objectif bien précis : participer au premier cours de cuisine donné par Nicolas dans le nouvel atelier de cuisine qu'il encadre : Initials Chef.

 

 

DSC_0434.JPG

 

Une expérience idéale pour découvrir la gastronomie périgourdine. Le chef nous montre comment procéder en cuisine et des Gourmets Organisateurs sont là pour nous encadrer et nous conseiller.

Dégustation finale de nos propres plats, un délice ! On était pas peu fier de nos oeuvres.

 

 

14h déjà, il est temps de découvrir le patrimoine de Périgueux. Un peu de culture au musée d'art et d'archéologie du Périgord, une visite intéressante qui retrace des siècles d'art et d'Histoire.

Surprise en sortant du musée, un tournoi de pétanque géant nous plonge dans l'atmoshère du sud. La 28ème édition des championnats de pétanque, c'est l'occasion d'aller faire un saut à la buvette ! Des centaines de joueurs sont réunis dans une ambiance festive.

DSC_0498.JPG

Pas le temps de s'attarder, Nicolas part retrouver William, blogueur périgourdin sur Periblog, qui va nous partager ses coins favoris de la ville. William a ce petit côté british qui rappelle la passion des Anglais pour ce coin de France. Grande balade agréable, caméra à la main.

La nuit tombe sur l'Eglise de la Cité. Beaucoup de monde s'y presse... pour voir un opéra. Le couronnement de Poppée, frissons garantis avec l'acoustique du monument.

DSC_0639.JPG

Après 13 kilomètres de marche dans la ville (podomètre pour preuve), le repos des braves se profile. Notre voyage nous emmène demain à Bordeaux, mais Périgueux restera une découverte sensationnelle. La vidéo sera en ligne dès demain :)

Bon dimanche à tous !

 

23:36 | Commentaires (0) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu