Avertir le modérateur

jeudi, 01 mars 2012

Le Pays Horloger en hiver

Cet été, j'étais parti me promener dans l'Est de la France, à la frontière de la Suisse, dans le Pays Horloger… Vous vous souvenez ? Bon. Au cas où, voici de quoi vous rafraichir la mémoire : mon article est à lire ici ! ;)

 

En tout cas, vous l'aurez deviné, je suis retourné la semaine dernière dans ce petit coin du Jura, et encore une fois, j'ai essayé de vous ramener de belles images. Voici donc la vidéo de mon séjour hivernal dans le Pays Horloger :

 

 

1er jour : 

 

De la neige. Partout de la neige. Depuis que je suis descendu du train à Morteau, je ne vois que ça. Du blanc, du blanc, du blanc.

Mon voyage commence par une rencontre. La rencontre de Christian Monnet et de sa famille, autour d'un simili petit déjeuner café-saucisse de Morteau. Il est 9h du matin. Voilà pour l'ambiance. Bienvenu au pays ;)

Le cadre ? Le gîte du Meix Lagor, au coeur du Pays Horloger. D'anciens greniers restaurés et aménagés par Christian pour accueillir les visiteurs. Surtout des groupes d'amis venus passer quelques jours "au vert" (ou "au blanc", selon la saison) dans cette grande demeure. Comme entrée en matière c'est idéal. Une ferme typique de la région, nichée au coeur d'une nature omniprésente ; et des amoureux, des passionnés de leurs pays, intarissables sur les richesses de cette région un peu trop méconnue à leurs yeux…

Meix Lagor.jpg

Une dernière tranche de saucisse et je quitte mes hôtes. La matinée s'avance doucement et je veux profiter de cette belle neige pour me promener, redécouvrir cette région que j'avais parcouru cet été, il y a à peine 6 mois, et qui me semble complètement inconnue, ainsi recouverte de ce manteau de neige. Je ne reconnais plus rien. Mes maigres repaires ont disparu avec les flocons. En plus, il neige dru. Encore moins facile de s'y retrouver sous cette neige qui n'en finit pas de tomber ! Je croise tout de même quelques courageux qui profitent de l'aubaine pour chausser skis et raquettes. Pour ma part, je continue ma balade, soucieux d'enrichir ma collection de photographies de fermes comtoises de nouveaux clichés…

photo 2.jpg

En début d'après-midi, je me rends à Morteau. J'ai prévu d'y visiter le Musée de l'Horlogerie ! Et oui, impossible de venir découvrir le pays horloger sans un passage dans ce musée… Le Musée de l'Horlogerie est l'oeuvre de Constant, incroyable personnage qui s'occupe encore des visites guidées de l'établissement. Depuis 30 ans, Constant récupère, répare, nettoie, et dispose dans son musée des pièces d'horlogerie. Un passionné le Constant. Un toqué d'horlogerie comme il dit lui-même. Mais au delà de l'horlogerie, ce qu'il aime, c'est parler des gens qui ont fait l'horlogerie dans ce petit pays à la frontière de la Suisse. Les paysans qui devaient s'occuper l'hiver, et qui travaillaient les pièces des montres "à la fenêtre". C'est ainsi que le pays s'est peu à peu spécialisé dans cet artisanat, c'est comme ça qu'il est devenu le "pays horloger".

musée horlogerie.jpg

Le Pays Horloger très bien. Mais pour moi, Morteau, c'est surtout la saucisse, non ?! Je quitte donc Constant à la recherche de ma fameuse saucisse… Des artisans salaisonniers, dans la ville de Morteau aujourd'hui, il n'en reste qu'un ! Il n'en reste qu'un, mais c'est un bon… Un champion même ! Le Sebastien Loeb de la saucisse de Morteau ! Des récompenses, des médailles, il en a reçues quelques unes monsieur Bouhéret ! En plus d'être talentueux, l'homme est d'une gentillesse et d'une amabilité exceptionnelle. Vous l'aurez compris, c'est le rendez-vous incontournable pour les amateurs de saucisses, noix de porc, et autres langues de boeuf ! ;) 

saucisses.jpg

Puisque je suis dans une thématique "culinaire", autant aller jusqu'au bout ! Direction Bonnétage donc, où, après Constant, je fais la connaissance d'un autre "toqué". Et sous la toque, un jeune chef, Jacques Barnachon de l'Etang du Moulin, une étoile au guide Michelin… Autant vous dire que la soirée a été très bonne ! ;)

 

2ème jour :

 

Ce matin, il ne faut pas trop trainer. Mon objectif de la matinée est de visiter une fruitière ; l'endroit où l'on fabrique le fromage, où l'on transforme le lait en un succulent Comté, à quelques kilomètres de l'Etang du Moulin où j'ai passé la nuit. 

 

8 heures pétantes, me voilà devant la porte de la fruitière. Le fromager est là depuis un bon moment déjà. Sa journée a commencé vers 5 heures du matin, j'arrive donc pour la fin du processus de fabrication des fromages. Encore une fois j'apprends beaucoup de choses sur ce métier très particulier, sur la production du comté. A la fruitière de Grand'Combe des Bois, on travaille avec des producteurs de lait des environs. Et du lait, il en faut ! 400 litres pour faire une meule de 40 kg… Ici, on produit 20 meules par jour, 7 jours sur 7 (les vaches ne connaissent pas les week-ends). Je visite la cave où les meules restent une quinzaine de jours avant de partir chez des affineurs, et très rapidement je négocie une séance de dégustation du fameux comté ! Un pur délice… :)

comté.jpg

Après le comté, le restaurant étoilé et la saucisse de Morteau, il est temps pour moi de faire une activité physique ! Et ça tombe bien, cet après-midi j'ai rendez-vous avec Patrick, qui m'avez emmené sur les "traces des chamois" cet été. Cette fois-ci, mon guide m'emmène, en compagnie d'un petit groupe, pour une sortie raquette dans la neige, à travers les combes jurassiennes… Alors c'est parti pour 3 heures à crapahuter dans la neige, à gravir les crêts, à se croire seuls au milieu d'une nature sauvage et immense, à profiter du silence, à descendre les pentes en courant comme des gamins. Une randonnée magnifique, épuisante et enrichissante grâce au savoir de Patrick qui nous explique tout de ce que nous voyons… La géographie, la faune, la flore. Le Pays Horloger ne semble pas avoir de secrets pour cet homme, qui en est un formidable ambassadeur :)

rando raquette 2.jpg

Et voilà, c'est fourbu mais heureux que mon voyage dans le Pays Horloger se termine !

Alors à bientôt pour de nouvelles images :)

 

Antoine

11:26 | Commentaires (1) | | |

mercredi, 01 juin 2011

Suspense dans le Doubs : de la forêt des dinosaures à la Saline royale

Nous continuons notre visite du Doubs par une excursion dans la forêt du massif jurassien. A quelques kilomètres du gouffre de Poudrey, des fossiles de dinosaures ont été déterrés il y a quelques années... C'est là que se dresse le Dino-Zoo, un parc éducatif à destination des passionnés de ces créatures de la Préhistoire. La reconstitution est telle qu'on se prend à douter de leur extinction, la preuve en images:

Le parc est animé par un mordu de paléontologie, Guy Vauthier, qui transmet au public son enthousiasme depuis bientôt vingt ans. Il nous présente à son vieil ami le platéosaure long de 7 mètres, une espèce locale de dinosaure herbivore, pas méchant pour un sous. Jurassic Park peut se rhabiller.

dinozoo.jpg

Pour se remettre de nos émotions, nous gagnons Ornans, le berceau du peintre Gustave Courbet. Véritable mascotte de la ville, son musée est en rénovation, mais un nouvel établissement ouvrira ses portes le 2 juillet prochain. Il permettra de découvrir ses toiles des paysages de la Loue qu'il affectionnait particulièrement. L'hôtel-restaurant « La table de Gustave » nous fait partager un moment de convivialité autour d'une savoureuse cuisine de terroir.

ornans.jpg

Nous terminons la journée par une visite instructive de la Saline royale d'Arc-et-Senans, conçue par le génial architecte Claude-Nicolas Ledoux. L'emplacement stratégique du site à côté de la forêt de Chaux permettait un approvisionnement régulier en bois pour faire bouillir le sel qui arrivait mélangé à l'eau par des canalisation souterraines. Structuré en forme d'hémicycle, le bâtiment abritait une véritable ville: des bureaux, des logements, une chapelle... et même une prison! Car à l'époque, le précieux sel était l'objet de toutes les contrebandes. Gare au sel ou droit au cachot!  Visiteurs avertis, nous regagnons Pontarlier pour un sommeil bien mérité.

A demain!

Manon

08:00 | Commentaires (4) | | |

mardi, 31 mai 2011

Premier jour dans le Doubs

Besançon, première escale de notre voyage dans le département du Doubs !  Un méandre de rivière enlace la vieille ville.
Sans plus tarder, jetons nous à l'eau en regardant les temps forts de notre journée:

Confortablement installés sur un bateau électrique de la compagnie Doubs Plaisance, nous longeons les quais de la cité antique et franchissons une écluse manuelle, à l'huile de coude. Amateurs de mécanique, la manœuvre vous plaira...

Une fois à terre, nous effectuons notre premier déplacement à bord d'une auto-cité, même principe que le vélib version automobile. Besançon mérite bien son surnom de « ville verte ». D'ailleurs, la forêt de Chailluz recouvre presque la moitié de la surface de la ville. Ce bois est aussi le lieu d'extraction du fameux calcaire ocre aux reflets bleus qui donne aux façades du centre-ville un aspect si pittoresque.

Depuis la place du marché, nous empruntons un vélo-taxi en compagnie des « guides pas sages », Caroline et Laurent. Ils détiennent la clé des lieux les plus insolites de la ville. C'est avec grand plaisir que nous dégustons un verre de Trousseau 2006 dans les écuries magnifiquement rénovées de l'hôtel de Falletans.

placedumarche.JPG

Chez « Doubs Direct », nous profitons d'une occasion pour nous rafraichir avec un verre de Bisontine, l'eau du robinet locale à la marque déposée. On est fier d'être franc-comtois! nous rappellent Thierry et Karine, les gérants de ce magasin de produits du terroir. Leur célèbre mascotte: une vache grandeur nature trône à l'entrée de cette sympathique boutique.

doubs direct.jpg

Pour terminer la journée, nous prenons un peu de hauteur sur les marches de l'une des plus belles Citadelles de France. Depuis 2008, ces fortifications militaires, construites par le célèbre ingénieur Vauban, sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle offrent un panorama splendide en surplomb de la ville antique, que nous saluons une dernière fois.

A demain,

Manon

08:00 | Commentaires (9) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu