Avertir le modérateur

vendredi, 26 octobre 2012

Paris je t'aime... du Wanderlust au Lido

Pour cette dernière journée, nous nous réveillons à l’hôtel Hi-Matic. Un établissement engagé et écologique. Pour donner le ton, le hall est aménagé en sorte de cabane perchée dans les arbres. On y a dormi dans une chambre Ce sont de petites chambres très  originales et inattendues en plein Paris ! Après un petit déjeuner fort agréable, Tania me propose de commencer par le Jardin du musée du Quai Branly, la suite étant la visite du quartier des Abbesses.

Le Jardin du musée du quai Branly, je le qualifierais de « monde du silence ». Il a beau être à coté d’une route très passante, grâce à son mur de verre aucun bruit ne passe. Il y a aussi un théâtre de verdure où sont programmés quelques spectacles et autres concerts. L'été, y sont organisées les siestes électroniques : tout le monde se réunit pour faire la sieste, lire, tout en écoutant des DJs mixer les archives sonores du musée.

Toute cette plénitude nous convient avec Tania, il ne nous manquerait plus….qu'un cours de Yoga !

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

C'est au Wanderlust, nouveau lieu des soirées branchées parisienne, que Tania et moi allons prendre notre cours.

Une centaine de personnes se retrouvent sur le quai d'Austerlitz, face à la Seine, pour assister à 1h de Yoga gratuitement.

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

S'étirer en plein air c'est très agréable : "On ressent son corps, c'est incroyable", Tania Houlbert.

Après cette heure de relaxation, on file Jardin des Tuileries pour rejoindre Renato et son atelier photo.

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

Renato commence par nous apprendre à faire une photo avec du flou de mouvement tout en gardant le point sur l'objet fixé. Il suffit "de se mettre en vitesse d’ouverture lente et d’ouvrir le diaph de manière à ne pas être sur-exposé et de prendre la photo en suivant l’objet en mouvement…". Nous avons aussi appris à mettre en valeur une architecture, à jouer avec l'ombre et la lumière… Un atelier très intéressant qui mériterait d'y passer la journée ! 

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

Il fait trop chaud pour prendre le métro. Forcément, Tania me voit venir à mille kilomètres avec mon vélib' mais encore une fois, je la surprends et lui proposant...

Le Cyclopolitain, invention Ô combien reposante. Vous êtes en vélo mais on pédale pour vous !

Notre chauffeur Henry s'en donne à coeur joie, surtout quand on lui dit qu'on souhaite visiter le quartier des Abbesses et qu'il se retrouve dans la rue des Martyrs. Maintenant on sait pourquoi cette rue s'appelle comme ça, environ 1km de montée…

Une fois arrivés à destination, un petit quartier adorable s'offre à nous. De multiples petites boutiques plus farfelues les unes que les autres, des commerçants joviaux, le tout dans un décor vraiment sympa.

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

En remontant une rue, Tania reste scotchée sur une vitrine, celle de L'objet qui parle. C'est une boutique qui regorge de bizarreries, de monstres empaillés ou de porcelaine de mamie. Un endroit qui s'apparente à un musée.

En continuant, on s'arrête "Librairie des Abbesses" car j'avais entendu parler d'une libraire qui conseille sur les lectures comme personne.

Effectivement, nous sommes ressortis avec 3 livres chacun !

Et enfin nous terminons notre shopping dans un petit magasin.

Il se trouve qu'en plus la vendeuse de cette boutique, « Tombés du camion », est assez jolie. Je me fais un plaisir de l'interviewer, mais a priori, je ne lui fais ni chaud ni froid. Tant pis, elle était à 2cm du bonheur… 

Après cette charmante visite des Abbesses, et vu que c'est notre dernière soirée, je propose de finir notre week-end en beauté au Lido.

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

Véritable symbole parisien, ce lieu est magique, et son cabaret mondialement reconnu.

On visite les loges avec Christian, Maître d'hôtel et notre guide pour ce soir. Il nous montre tout : les costumes en coulisses, les scènes qui apparaîtront tout au long du spectacle grâce à un mécanisme semblable à un jukebox géant, et des affiches et photos des premières représentations de 1948 avec les Bluebell Girls. 

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

Une coupe de champagne et le spectacle commence… Nous voilà transportés dans un univers typiquement parisien avec des costumes, des chorégraphies et des chants. Un moment féérique, rien de tel pour finir un Grand Week-end à Paris !

Je pense que je me souviendrai de ce séjour très longtemps, avec toutes ces rencontres et tout ce que j'ai pu apprendre et découvrir de Paris. 

lido,bluebell,paris,abbesses,montmartre,cyclopolitain

Notre expérience à Paris vous tente ? Gagnez-la ! Cliquez ici pour participer au concours « Un grand week-end à Paris »

Guillaume

14:13 | Commentaires (1) | | |

dimanche, 08 janvier 2012

Voyage en Pologne 2/2 : Varsovie

Suite de notre aventure polonaise. Après notre découverte très agréable de Cracovie (voir l'article précédent), nous prenons le train polonais pour rejoindre VARSOVIE.

On peut effectuer le trajet en avion, mais la liaison entre les 2 villes est vraiment facile en train, et c'est cette option que nous a proposé Elzbieta. Bon clairement, ce n'est pas le TGV en terme de rapidité, mais le service est fiable et confortable. Nous avons donc mis 3 heures pour effectuer ces 300 km vers le nord, et rallier la capitale.

trajet cracovie varsovie train

Par où commencer pour vous parler de Varsovie ? Peut être par les aprioris que j'avais. J'ai toujours imaginé Varsovie comme une ville sévère, entièrement reconstruite après la guerre avec une architecture soviétique sévère. En arrivant sur place, j'ai été surpris par 3 choses :

  1. Je n'avais d'un certain côté pas tout à fait tort, certains quartiers de Varsovie sont vraiment issus de l'ère communiste et reflètent toute l'austérité (et le faste par certains endroits) qui la caractérise
  2. J'avais cependant complètement tort sur le reste de la ville, qui m'a époustouflé de beauté et de conservation, souvent très proche de la ravissante Cracovie grâce à une reconstruction à l'identique de plusieurs quartiers rasés pendant la Seconde Guerre Mondiale.
  3. Là où Cracovie a gardé une ambiance "d'époque", qui fait son charme et son romantisme (si, si), Varsovie est devenue est devenue une capitale moderne, grande, branchée, et parfaitement à sa place parmi les grandes villes européennes.

Notre balade dans la capitale polonaise a duré 2 jours et 2 nuits (ne pas oublier les nuits !) et c'était vraiment le minimum pour découvrir cette ville, considérée comme l'une des plus cools d'Europe !

Arrivée le soir, check-in à l'hôtel et petite sortie.

Le lendemain matin, un soleil de rêve nous permet d'entamer la visite de la ville par son édifice le plus impressionnant, le Palais de la Culture et des Sciences. Ce gratte-cial stalinien est le 6ème édifice le plus haut d'Europe avec ses 231 mètres de hauteur (20 de plus que la tour Montparnasse), ses 3200 pièces et ses 42 étages. Je vous laisse constater la solennité de l'ensemble. C'est monumental, à l'intérieur comme à l'extérieur. Très belles photos dans l'article de Merci pour le chocolat.

On dit que le gardien de cette tour, construite en seulement 4 ans dans un contexte de guerre froide, était le seul habitant heureux de Varsovie, étant le seul à ne pas voir avoir vue dessus :)

palais culture sciences varsovie

Il faut bien avouer que la vue sur Varsovie d'en haut est pas mal du tout. Comme le dit Wikipedia : Le PKiN est devenu le symbole de Varsovie et abrite désormais musées, salles de concerts et congrès, trois cinémas, deux théâtres et même un restaurant panoramique avec la plus belle vue de la ville.

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

Notre découverte de la ville se poursuit à pied dans une prestigieuse avenue : la Voie Royale, longue de plusieurs kilomètres, et l'une des plus belles avenue de Pologne (leurs Champs Elysées à eux, quoi).

Musée Chopin, églises, académie des sciences, petits et grands palais... tous les édifices stratégiques de Varsovie s'articulent autour de cet axe, en partie piéton. Voilà une balade incontournable de Varsovie, durant laquelle vous pourrez même vous connecter au wifi gratuit partout !

C'est tout simplement magnifique, et bien évidemment classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

La place du marché ! Touristique mais adorable, et vraiment authentique.

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

Plutôt charmant, non ?? J'ai adoré cette journée, et notamment le charme de la vieille ville, entièrement reconstruite après les bombardements russes et allemands. (ci-après quelques explications sur la Pologne pendant la guerre).

Une bonne table pour couronner le tout ? le restaurant à vins Mielżyński. Un restaurant un peu à l'écart de la ville, dans un petit coin de verdure avec une charmante ambiance de vieille halle restaurée. Pas beaucoup de cuisine polonaise (nous avons testé ça le lendemain, avec délice) mais des tapas varsoviens extra, arrosés de vins des 4 coins du monde. Good wine and good food ! comme dirait le patron...

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

Bien entendu, il n'est pas de visite possible de Varsovie sans parler de l'histoire de la Pologne, et de l'histoire de sa capitale martyrisée lors de la tristement célèbre insurrection de Varsovie.

Cet épisode sombre de la Seconde Guerre Mondiale, du 1er août au 2 octobre 1944, est un soulèvement des Polonais contre l'occupation allemande, à l'aide de milices armées issues de la population de la ville. L'objectif était double : chasser l'armée allemande qui était en train de perdre la guerre, et accueillir en position de force l'armée soviétique et ses intentions expansionnistes.

Au delà du courage des habitants et du danger de cette opération qui devait au départ être éclair, l'insurrection de Varsovie est devenue une tragédie lorsque, dans un sursaut de fierté, l'armée allemande a redoublé de combats sur place, tandis que l'Armée rouge, qui devait apporter son soutien, décidait de retarder son arrivée (je résume un peu).

Ces combats ont fait presque 200.000 morts côté polonais, pris en étau par les 2 puissances militaires, et il était nécessaire, 50 ans plus tard d'y consacrer l'un des musées de mémoire les plus réussis en Europe (selon moi) : le musée de l'Insurrection de Varsovie.

Beau, intéressant, ludique, terrifiant... ce musée est un deuxième incontournable si vous visitez la capitale polonaise.

 pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

On termine ce voyage en douceur ?

Je l'ai cité plus haut : Frédéric Chopin est un des emblèmes de Varsovie. Son nom est partout, sa musique également... jusqu'au parc Lazienki où nous avons pu profiter de la douceur de la météo, et d'un concert en plein air tout simplement magique.

Après 4 jours de voyage, de visites, de sorties (ah les nuits de Varsovie !)... cet instant a été divin. Se poser sur l'herbe, profiter du silence total d'un parc pourtant bondé de monde, et sentir les notes d'un de mes compositeurs préférés se répandre.

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

Vraiment un moment d'introspection ressourçant...... avant de rentrer en France :(

Une dernière bouffée de Pologne. On reviendra, c'est sûr !

Merci à tous les amis blogueurs et photographes qui ont rendu ce voyage génial, et un immense merci à Elzbieta de l'office de tourisme de Pologne (à droite sur la photo) qui nous emmené, choyé, expliqué, amusé à la perfection pendant ces 4 jours mémorables.

- Nicolas - MonNuage.com

pologne,varsovie,voyage,tourisme,culture,visite,photos,monnuage,guide

15:50 | Commentaires (5) | | |

jeudi, 11 août 2011

Week-end en Hollande : 3 jours étonnants à Rotterdam et Amsterdam

Bonjour estival !

J’espère que vous allez bien et que vous avez installé notre nouvelle application iPhone MonNuage. Nous sommes très fiers d’être dans le Top des applications tourisme, grâce à vos milliers de téléchargements ! Merci de votre aide, il faut continuer à faire connaître l’application :)

Aujourd’hui, une belle escapade à vous raconter sur ce blog. Il y a quelques semaines, MonNuage a eu la chance de pouvoir constituer une équipe de voyageurs pour partir 3 jours à la découverte de Rotterdam et d’Amsterdam. Catherine, Céline, Anne, Simon et moi avons répondu présents pour ce week-end prolongé du 14 juillet, consacré au tourisme urbain aux Pays-Bas. Cette initiative de l’office de tourisme de Hollande avait trois objectifs :

-        rappeler la proximité des Pays Bas depuis la France, notamment avec le Thalys,

-        montrer le dynamisme culturel de Rotterdam et faire tomber certains clichés de ville industrielle,

-        rappeler les fabuleux charmes touristiques d’Amsterdam, Venise du nord dont les canaux attirent plus de 11 millions de visiteurs chaque année.

 

Thalys, Ontdek Nederland!

Le 15 juillet, donc, notre équipe de 5 voyageurs se retrouve Gare du Nord autour d’un Thalys accueillant, et fait connaissance pour la première fois (Simon et moi exceptés). Les batteries des appareils photo sont full, et le service à bord nous prend de court : petit déj à la place, wifi gratuit pendant tout le trajet… On en demandait pas tant, c’est très agréable.

Thalys.PNG

Paris Nord -> Rotterdam Centraal : 2h35. Voilà un sacré argument… du métro, on rejoint plus vite les canaux que Bordeaux. Nous avons tous les cinq étés très agréablement surpris par le confort du Thalys, qui est un concurrent sérieux face à l’avion, et bien plus pratique dans notre cas. Ajoutons qu’en réservant un peu à l’avance, le tarif n’est pas du tout excessif.

 

Rotterdam : World port, World City

Première étape de ce week-end, Rotterdam porte bien son slogan. Bienvenue dans le 4ème port mondial, 1er port européen. MAIS attention aux clichés : loin d’être une pâle cité industrielle, la deuxième ville des Pays-Bas est accueillante, belle et sereine. Presque entièrement rasée par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, la reconstruction a été avant-gardiste, et revisitée ces 20 dernières années avec une grande audace architecturale. Cette orientation aujourd’hui fer de lance d’un tourisme urbain sans équivalent en Europe, est en passe de devenir une économie stratégique pour Rotterdam.

Rotterdam.PNG

Cerise sur le gâteau, il faisait beau à notre arrivée ! Traversée de la ville, super accueil d’Alexander et Ingrid de l’office de tourisme de Rotterdam, visite guidée, balade en bateau... ADMIREZ les photos de Simon et Céline pour découvrir en détail notre périple. 24H c’est un peu court mais cela nous a tous donné envie de revenir.

Quelques trucs sur Rotterdam :

- rue Witte de Withstraat : l’une des rues les plus sympa de la ville. Beaucoup de bars, de restaurants et de boutiques branchées. Comme nous, je vous recommande de déjeuner au restaurant Bazar, au décor totalement surprenant, et à la cuisine orientale généreuse et soigneusement européanisée. Il fait également hôtel, plutôt sympa pour les baroudeurs. Vous pouvez ensuite dîner au Blender, nouveau restaurant gastronomique (absolument excellent) où la soirée peut se poursuivre tard puisque l’endroit se transforme en discothèque :) Chic mais rapport qualité/prix top niveau.

- l’office de Tourisme de Rotterdam, situé au cœur de la ville, est un passage important pour prendre quelques infos et surtout comprendre l’évolution architectural de la ville, avec des chronologies plutôt impressionnantes.

- Ne ratez pas l’excellent abécédaire de Catherine sur Rotterdam.

 

Amsterdam : un canal, des canaux

Thalys again ! On doit rejoindre Amsterdam en 30 mn (75 km entre les 2 villes), ou alors en 1h si on prend le train normal. Ce sera notre option, car on s’est un peu perdus dans la gare :)

Pour vous présenter Amsterdam, je vous invite à lire les articles d’Anne et de Catherine. Nous voici dans une ville où l’eau est aussi belle que les demeures de l’âge d’or, du XVIIème. Plus de 100 km de canaux et 1200 ponts : l’eau est PARTOUT et donne un charme fou à la capitale néerlandaise. Certains coins adorables se ressemblent, il est facile de se perdre (mais après tout, c’est bien agréable), et on se croirait dans un gros village ouvert, où chacun a vue sur son voisin en toute simplicité. Les canaux sculptent admirablement la ville comme une immense toile d’araignée, et sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010.

Amsterdam.PNG

Notre séjour amstellodamois a démarré sous la pluie, mais il a fait très beau pour la balade sur les canaux (incontournable) et la visite du quartier GWL-Terrein. Cette visite a été l’un des temps forts du voyage, lisez l’article de Catherine : « Utopie ou alternative : le quartier écologique d’Amsterdam », c’est une initiative unique en Europe.

Quelques trucs sur Amsterdam :

- plusieurs musées célébrissimes rendent hommage à la grande Ecole hollandaise et à la peinture flamande en général : Van Eyck, Rembrandt, Vermeer, Rubens… Ne ratez pas notamment le Rijksmuseum et le musée Van Gogh.

- Les coffee-shops, c’est terminé pour les touristes. Déjà en place dans le sud des Pays-Bas, la mesure arrive en ville dans quelques semaines : il faudra une carte d’identité néerlandaise pour pénétrer dans un coffee-shop et y déguster les spécialités du patron. Les autorités ont souhaité en finir avec les « touristes-zombies qui donnent une mauvaise image de la ville » :)

- le « quartier rouge » existe toujours, au cœur d’Amsterdam. Dames dénudées en devanture, mais défense de draguer, il y a plus intéressant à voir dans le coin ! notamment beaucoup de bars sympas le soir.

 

Quelques trucs sur les Pays Bas

Hollande.PNG

- Même si l’appellation est courante et accepté, il ne faut pas confondre Hollande et Pays Bas. La Hollande (divisée en deux parties, Septentrionale et Méridionale) ne représente que deux des douze provinces du pays. C’est en Hollande que se trouvent les 3 plus grandes villes du pays : Amsterdam, Rotterdam et La Haye.

- Surnommé le « pays du vélo », c’est pas pour rien ! Les Pays Bas sont de loin le pays au monde avec le plus grand nombre de vélos par habitant : 16.500.000 vélos pour 16.652.800 habitants, soit 99,1% de cyclistes ! Nous avons souvent rencontré des gens qui possédaient 3 ou 4 vélos, chacun ayant un usage (le vélo moche qu’on laisse en ville, le bel hollandais pour les longs trajets, le VTT pour le week-end…). Attention car les vélos ont la priorité absolue partout, même sur les piétons. Ils roulent vite et ne se gênent pas pour vous admonester si vous êtes sur leur passage !

- La gastronomie néerlandaise n’est traditionnellement pas réputée (hareng excepté !), mais les choses ont bien changé ces dernières années. Nous avons été très surpris de la qualité des restaurants, allant même jusqu’à vivre quelques émotions pour les papilles. Les cartes piochent dans les cuisines européennes, et les plats étrangers sont parfois plus réussis que chez nous. Une mention spéciale pour le pain servi à table.

- Budget abordable : il ne nous a fallu que quelques heures pour considérer les Pays-Bas comme une destination moins chère qu’ailleurs pour les touristes. Si le shopping ne varie pas beaucoup, les restaurants et les hôtels sont très raisonnables pour le niveau de prestation. On est loin des prix français, italiens ou britanniques.

Conclusion

Les Pays Bas sont une destination proche, sympa et variée. Les gens sont vraiment accueillants et le touriste y fera un voyage mémorable, de l'étonnante Rotterdam à l'incontournable Amsterdam. Ajoutons que les Pays Bas ne se limitent pas aux villes, et que si vous avez davantage de temps vous pourrez aussi faire un tour sur les plages néerlandaises très réputées (si si), découvrir les polders, ou encore visiter des parcs à fleurs majestueux comme Keukenhof.

Un immense merci à Céline, Catherine, Anne et Simon de leur compagnie géniale pendant ce week-end. La moitié du succès d'un voyage, c'est souvent l'ambiance et la complicité entre voyageurs ! 200% de réussite dans notre cas :D

Dernière mosaïque ! Et si vous souhaitez voir l'album photo MonNuage de ce voyage, c'est sur Flickr.

équipe.PNG
 
A bientôt !
Nicolas

10:29 | Commentaires (1) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu