Avertir le modérateur

mardi, 13 décembre 2011

Dernier jour dans la Marne : découvertes des spécialités champenoises

Ca pétille et ça croque aujourd'hui dans la Marne, puisque nous sommes partis visiter la Biscuiterie de Reims et Pré en bulles !

 

La maison Fossier créée en 1756 est la dernière biscuiterie de Reims. C'est la plus ancienne biscuiterie artisanale de France, reconnue pour son savoir-faire et ses spécialités. En effet outre le Biscuit Rose qui accompagne si bien le champagne, on y trouve le pain d'épice au poivre, la madeleine au Biscuit Rose, les croquignoles et autres sablés pour accompagner le café !

Nous nous sommes baladés parmi les machines de la biscuiterie, humant les parfums de sucre, chocolat et vanille, et rencontrant les Oumpa-Loumpas locaux qui préparent la pâte et surveillent la cuisson. En parlant de cuisson, saviez-vous que le biscuit tient son nom de son passage dans deux fours ? Oui vous le saviez ? Bon mais saviez-vous pourquoi ? Une cuisson pour le faire gonfler, une cuisson pour le sécher et le rendre croquant. On laisse refroidir, et hop dans les sachets ! 

tourisme,voyage,marne,champagne,reims,trépail,biscuit

Au grand désarroi du chef de fabrication (que nous avons essayé de semer dans l'usine maintes fois), nous avons goûté au biscuit précuit, au biscuit croquant et encore chaud, au sablé tiède avant qu'il soit empaqueté... 

tourisme,voyage,marne,champagne,reims,trépail,biscuit

Le Biscuit Rose d'ailleurs est né comme beaucoup de desserts, d'un erreur d'un pâtissier. Profitant de son four refroidissant pour réaliser quelques biscuits, il s'aperçu que la vanille avait créé des tâches brunes sur la pâte, qu'il masqua avec du colorant de cochenille. 

Après avoir fait notre petit tour dans le magasin d'usine, nous reprenons la route touristique du champagne en direction de Trépail, pour découvrir Pré en bulles. Ce musée nous raconte la fabrication du vin qui se marri si bien avec le Biscuit Rose : le vin de Champagne !

 

tourisme,voyage,marne,champagne,reims,trépail,biscuit

Belle initiative d'une viticultrice Champenoise, ce musée animé de Trépail ressemble à l'atelier d'un inventeur fou ! En effet "Créabulle", petit robot narrateur, nous plonge dans l'univers du roi des vins grâce à des tableaux électroniques et des animations ludiques. Toute la recette d'un excellent champagne expliquée de manière vivante et inovante, une scénographie surprenante nous contant les légendes de la région ! 

Les grappes de raisins sont cueillies à la main. Une fois le champagne mis en bouteille, et les bouteilles installées sur les pupitres, le dépôt tombera dans le goulot. Ce bout de bouteille sera ensuite refroidi à -18 degrés puis la bouteille ouverte, le dépôt s'ejectera sous la pression ! Il faut alors aller très vite pour la reboucher !

La visite se termine par un spectacle vidéo et de marionnettes retraçant l'histoire du champagne et de son créateur Dom Perignon. Puis une dégustation du champagne de la maîtresse des lieu : l'excellent Bullissime ! 

tourisme,voyage,marne,champagne,reims,trépail,biscuit

D'autres activités vous sont proposées à Pré en bulles : des ateliers de cuisines gastronomiques, des repas de traiteurs, des dégustations dans le caveau ! Escale à ne pas louper si vous passez par la montagne de Reims, la chaleur humaine qui règne dans le village de Trépail et les moments partagés avec ses habitants resteront l'un des plus beaux souvenirs de notre séjour dans la Marne ! Merci Pré en bulles :)

 

Nous quittons la Marne, la Champagne et son univers féérique de Noël, en passant une dernière fois par Sacy pour y apprécier ses illuminations à la nuit tombée ! N'hésitez pas à venir découvrir le charme de la région et la chaleur de ses habitants, été comme hiver ;)

A bientôt pour de nouvelles aventures,

 

Tania.

10:00 | Commentaires (0) | | |

samedi, 10 décembre 2011

La Champagne, la Marne : Epernay ou la capitale du Champagne

   Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle aventure MonNuage : après Sylvain au ski et Sylvain à la plage, voici Sylvain et le Père Noël ! Et c'est moi, Tania, qui l'accompagne pendant ces 4 jours. Jeune monteuse/cadreuse vidéo à Paris, me voici partie prendre l'air...

... C'est à 45 minutes de Paris qu'avec Sylvain nous avons fuit les derniers préparatifs de fin d'année. Et pendant que certains cherchent encore le cadeau de l'oncle Jean-Luc, bouclent le plan de table du 24 Décembre, nous sommes partis découvrir la Champagne, la Marne, et son univers de Noël

Au programme du séjour : des bulles, des lutins... en bref quelques jours féeriques, festifs et très enrichissants.

   Et nous commençons par Epernay, capitale du Champagne, charmante ville aux rues pavées, aux boutiques chaleureuses. En flânant dans le centre-ville nous avons pu y découvrir les maisons à colombages, l'Eglise faisant face au théâtre, le "jardin remarquable" : un lieu paisible et bucolique au coeur d'Epernay, entourant l'hôtel de ville.   

Au détour d'une rue, me voici soudain comme happée par une force mystérieuse, et m'engouffre malgré moi dans un boutique aux parfums enivrants : le chocolatier Emmanuel Briet nous fait alors découvrir son pavé d'Epernay et ses figurines de chocolat. L'étoile est à la restauration ce que la tablette est au chocolat, chez Emmanuel Briet on en possède quatre...sur cinq, c'est dire si vous ne regretterez pas d'être passé dans le coin !

 

epernay, viticultures, champagne, tourisme

   Après cette pause gastronomique, nous partons à la découverte de Hautvillers, village viticole fondé en 658, perché sur une colline parsemée de vignes, berceau du Champagne. En remontant la rue de Bacchus, nous découvrons l'histoire du vin de Champagne, créé par le moine Dom Pérignon en son abbaye. 

  En redescendant le village pour regagner Epernay, nous voici devant un point-de-vue dominant les vignes de la colline, les rayons du soleil perçant les nuages et balayant d'or la vallée. A 30 mètres sous nos pieds les caves du Champagne Mercier, en route pour sa visite en petit train ! 

L'audacieuse Maison Mercier a été créée par Eugène du même nom, en 1858. C'est aujourd'hui Emmanuel (que d'Emmanuel à Epernay !), la quatrième génération, qui la dirige. En 1871, c'est armés de pics et de pioches que des hommes creuseront les 47 galeries de caves, situées sous l'Avenue de Champagne. 18 kilomètres de couloirs décorés des bas-reliefs de Gustave Navlet. Premières caves visitées et recommandées dans un guide touristique, Mercier ne s'arrête pas là dans l'innovation car il présentera lors de l'exposition universelle de 1900, le premier film publicitaire réalisé par les frères Lumière. 

epernay, mercier, champagne, caves

Aujourd'hui quelques 120 000 visiteurs peuvent chaque année découvrir à bord du petit train l'oenothèque abritant les meilleurs millésimes, la galerie de Pékin et son kilomètre de long, les différentes étapes de la fabrication du champagne, et déguster en fin de visite le fruit du travail de la maison Mercier.

   Lorsque nous remontons à la surface, Epernay a revêtu ses habits de Lumière. Grande manifestation lors du second week-end de Décembre, Habits de Lumière met en scène la ville et son Avenue de Champagne où se côtoient les plus prestigieuses maisons du vin de la Région. Des festivités hautes en couleurs, ou gastronomie et convivialité se rencontrent. Cette année la fête a pour thème le voyage et Marco Polo, scénographes et saltimbanques s'unissent pour faire de l'Avenue la plus belle Avenue du monde. 

habits de lumière, noël, epernay, fête

Les bulles crépitent dans les verres et les étoiles pétillent dans les yeux, et c'est ainsi que nous terminons cette journée. Mais n'ayez crainte, on se retrouve demain pour d'autres aventures...puisque nous partons à la rencontre du Père Noël ! A demain !

08:23 | Commentaires (3) | | |

samedi, 09 octobre 2010

Dernier jour, à l'Aube de la Champagne-Ardenne !

Dernière vidéo de notre voyage itinérant de 5 jours en Champagne-Ardenne. C’est dans le département de l’Aube, la tête pleine de souvenirs et de rencontres, que nous quittons cette magnifique région :



Hors de question de quitter la Champagne-Ardenne sans avoir goûté aux spécialités locales ! Chose dite, chose faite, nous prenons la direction de la route du Champagne.

En chemin, nous nous arrêtons à Bayel pour visiter la Cristallerie Royale de Champagne. Une visite très complète qui nous a permis de découvrir des métiers étonnants : souffleurs de verre, tailleurs, graveurs…

DSC08507.JPG

Première étape gastronomique aux Riceys, seul village en France à posséder 3 appellations d’origine contrôlée (le coteaux-champenois, le champagne et le rosé des Riceys), pour une dégustation de vin.

DSC08578.JPG

Une mise en bouche qui nous met appétit. Nous reprenons la route vers Chaource pour goûter son fameux fromage. Maël n’étant pas très fan de fromage, je me fais un plaisir de piquer dans son assiette...

Petite balade digestive à la forêt d’Orient. Un parc naturel avec un espace faune où il est possible d’observer des élans, des sangliers et des aurochs.

Dernière escale à Troyes, la capitale historique de la Champagne. Une ville au patrimoine très riche ! Les maisons à pans de bois sont vraiment superbes :

DSC08606.JPG

Maël m’emmène aux Crieurs de Vins, un restaurant très convivial en plein cœur du vieux centre ville. Le patron nous fait gouter ses meilleurs champagnes (encore !) et l’incontournable andouillette de Troyes.

Derniers instants gastronomiques... c’est avec un peu de nostalgie que nous quittons la Champagne-Ardenne. Une région pétillante, très riche en Histoire et avec de magnifiques paysages !

A bientôt !

Antoine

14:51 | Commentaires (5) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu