Avertir le modérateur

lundi, 23 mai 2011

Pyrénées Orientales, de la mer à la montagne

Et nous voilà partis, Antoine et moi, pour un deuxième jour dans les Pyrénées Orientales, toujours à la découverte de la côte et nos premières incursions dans la partie montagneuse. Le résumé en vidéo :

La journée a commencé par la visite de Collioure, charmant port, ancien village de pêcheurs, dont les fortifications de Vauban et l'église Notre-Dame-des-Anges en font un village magnifique.

collioure1.jpg

Cette église, construite avec les deniers du peuple à partir de l'ancien phare de Collioure, a été plusieurs fois immortalisée par des peintres aussi célèbres que Matisse qui y crée avec André Derain, le mouvement du fauvisme. De nombreux peintres tels que Picasso, Duffy, Signac ou encore Maillol suivront. De leur passage subsiste le Chemin du Fauvisme qui permet au spectateur de découvrir le long des rues des reproductions des toiles des peintres.
Abandonnant un instant le port, nous nous sommes faufilés dans les ruelles calmes de l'ancien quartier maure aux façades colorées.

collioure2.jpg

Pour finir notre visite de Collioure, nous sommes allés déguster quelques spécialités locales telles que le vin de Collioure bien sur mais également de la bonne charcuterie. Le marché, qui se tient donc le dimanche, connait un franc succès et attire beaucoup de monde.


En fin de matinée il est temps pour nous de quitter Collioure, à regret, si si. Nous quittons le littoral rocheux et longeons le littoral sableux. Argelès Sur Mer, Saint Cyprien, Le Canet Roussillon, autant de stations balnéaires en bord de plages de sable fin qui semblent sans fin.

plagecote.jpg

Dans l'après-midi, résistant à l'appel du farniente sur un transat, nous partons à la découverte de la montagne avec comme première expérience une randonnée bien sur, mais pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit d'une randonnée aquatique, pratique soft du canyonisme dans les gorges de Galamus, en pays cathare.

canyoning.jpg

Sous la direction d'Arnaud, de Accro,Grotte et Canyon, nous avons glissé, sauté (crié pour moi mais chut...) dans une eau de montagne un peu fraiche, mais un détail grace aux combinaisons. Cette activité est accessible aux débutants et aux plus jeunes (à partir de 8 ans) et peut se faire en demi journée ou à la journée.

C'est un peu fatiguée mais très contente que je finis la journée.

A demain pour parler randonnée plus classique.

Isabelle

08:00 | Commentaires (4) | | |

dimanche, 22 mai 2011

Pyrénées Orientales, côté mer

Premier jour dans les Pyrénées Orientales en compagnie d'Antoine, à la découverte entre mer et terre de ce département.
Début du voyage sous un soleil magnifique, à la découverte de la Côte de Vermeille, à découvrir en vidéo.

Notre visite commence par un point de vue, la Salette, qui permet d'un seul regard de voir toute la côte, avec vue imprenable sur Banyuls Sur Mer.

salette.jpg


De notre "mirador" on peut également observer les champs de vigne, à l'origine du vin local : le vin de Banyuls (et Collioure), vin doux naturel.
Puis nous redescendons de notre point de vue pour longer la côte, direction Argelès Sur Mer pour rencontrer Marie-Pierre, responsable du programme éducatif les Enfants de la Mer dont la vocation axée sur le développement durable tant au niveau écologique, humain et économique.
Une exposition de photos, à l'initiative du programme, Planète Mers, est installée sur la promenade d'Argelès sur Mer avec pour but de sensibiliser les touristes sur la préservation de l'écosystème maritime, mais également sur l'ensemble de l'écosystème de la région, tel que la hétraie qui renferme pas moins de 4000 espèces d'insectes répertoriés.

expo.jpg

Dans la suite logique de notre voyage nous rejoignons Port-Vendres où nous attend la sympathique équipe de PPO2 Max Team pour un baptème de plongée, à la découverte de ces fonds marins, ou du moins les premiers fonds puisque nous ne descendrons pas à plus de 5m50.

plongee1.jpg

L'activité de plongée est accessible à tous à partir de 8 ans, pour le niveau découverte. Sur le littoral il est également possible de se perfectionner, et avec un bon niveau, découvrir des épaves datant de la seconde guerre mondiale.

paulliles.jpg

La vue laisse rêveur et laisse imaginer la clareté de l'eau.

Pour finir la journée nous découvrons comment s'immerger dans la forêt et faire du canyoning, le tout sans bouger du bord de mer. Tout simplement en allant à Argelès Aventures qui propose un circuit d'accrobranche qui fait le bonheur des plus jeunes et un circuit de canyonning artificiel qui ravit les plus grands.

canyoning.jpg

Demain avec Antoine, nous allons faire de même, mais dans un vrai canyon !

Isabelle

08:00 | Commentaires (2) | | |

samedi, 21 mai 2011

Arrivée à bon port : Saint Gilles

Hello !
Dernier jour de notre croisière sur Le Boat. Aujourd'hui on visite Saint-Gilles


.

Ce matin nous nous sommes levés très tôt pour pouvoir profiter d'un dernier lever de soleil sur le canal. Puis les vélos enfourchés, nous partons découvrir Saint Gilles.

st gilles.jpg

Petite pause à l'office de tourisme pour prendre le plan de la ville et nous nous enfonçons dans les ruelles du coeur historique. L'ambiance est plutôt nonchalante, les gens ont l'allure tranquille et n'ont pas l'air de se presser pour aller travailler ! Ce doit être le soleil qui tape déjà bien fort.

abbatiale.jpg

Nos déambulations nous conduisent rapidement à l'abbatiale de Saint-Gilles, imposante église romane qui date du XIIème siècle mais qui a subit des démolitions pendant les guerres de religions au XVI°. Toute sa voute a donc été détruite puis reconstuite dans un style gothique au XVII°.

crypte.jpg

En revanche, toute la partie basse de l'abbatiale a été conservée, on l'appelle aussi la crypte de St Gilles car elle contient son tombeau. La légende raconte que Saint Gilles était un ermite qui vivait dans la vallée Flavienne, non loin d'ici. Il avait pour seule compagnie une biche qui le nourrissait de son lait. Un jour, lors d'une chasse, la biche fut poursuivie par le Roi Wamba et veint se réfugier près de son compagnon ermite. Le roi découvrit alors qu'il avait bléssé St Gilles d'une de ses flèches, pour se faire pardonner, il lui offrit la vallée Flavienne pour y construire un monastère. C'est cette abbatiale qui vit alors le jour ! Le culte de St Gilles se répandit rapidement dans le monde et en 1050, son abbatiale devient un des 4 plus grands sites de pelerinage chrétien avec Jerusalem, Rome et St Jacques de Compostelle.

spectre.jpg

Nous faisons une étrange rencontre dans cette crypte. Une femme médium et un homme magnétiseur arpentent le lieu avec un pendule à la main en touchant les murs. Le monsieur me montre des photos qu'il vient de prendre dans la crypte sur lesquelles apparaissent 3 silhouettes blanches autour d'un saint et une photo de lui où il a l'air d'être un spectre... La médium quant à elle ressent des présences de druides, de templiers mais aussi de massacres sanglants ! Rrrrrr ça fiche la trouille, je préfère la légende de St Gilles !

tour.jpgUne autre particularité de cette abbatiale est sans doute l'escalier à vis qu'il reste dans une petite tour encore debout derrière l'eglise. La technique utilisée unique au monde pour l'époque, réside dans le fait que toutes les pierres sont taillées pour former la courbe de l'escalier mais aussi pour faire en sorte qu'elles soient toutes auto-bloquantes. Pas de ciment, les pierres sont posées les unes sur les autres et ça tient depuis près de mille ans !

Retour sur Clipper, il est temps de faire un peu de rangement car c'est ici que s'arrête notre périple !
Je vous dit à tout bientôt, ici ou là, on verra bien !

Bye


Julie

08:00 | Commentaires (1) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu