Avertir le modérateur

vendredi, 27 mai 2011

Du Vieux Rennes au Parc de Thabor

Demat !

C'est parti pour 3 jours à la découverte de Rennes, la capitale de la Bretagne !

 

 

Comme tout bon touriste, j'ai commencé ma journée, avec Mathilde, par un passage à l'Office de Tourisme, qui se situe en plein cœur de ville dans une jolie chapelle du XVème siècle (la Chapelle Saint-Yves). Une fois armés de nos plans et de nos City Pass, nous avons découvert les ruelles pavées du Vieux Rennes, et ses nombreuses maisons à pans de bois. Malgré les incendies, Rennes est la seule ville de l'Ouest à avoir gardé autant de maisons moyenâgeuses.

maisonPanBois2.jpg
Nous nous dirigeons ensuite Place de la Mairie : un vaste espace piétonnier où se font face l’Hôtel de Ville et l'Opéra de Rennes, deux édifices aux dimensions impressionnantes. Mais c'est une pâtisserie qui nous attire : Le Daniel est situé sous les arcades de la place, et a la particularité d'être orné de mosaïques de style Art Déco signées Odorico. C'est loin d'être un cas isolé à Rennes : même la piscine municipale en est parée.
Après ces flâneries, nous nous installons en terrasse d'un café hors-norme, qui ravira les voyageurs à court de linge propre : Le Café Laverie !
laveriecafe.jpg

On visite ensuite le Palais du Parlement de Bretagne et notamment sa Salle des Pas-Perdus et sa Grand Chambre : les ornements et les plafonds sont superbes. L'édifice, sinistré par un violent incendie en 1994, a été complètement restauré. Attention toutefois : pensez à réserver. On ne rentre pas dans une Cour d'Assises comme ça !

parc2.jpg
Cette première journée à Rennes se termine au Parc du Thabor,  un jardin multifacettes : vastes pelouses ici, jardin à la française là, volières à oiseaux, kiosque, orangerie... il y en a pour tous les goûts. Si l'on croise des joggers, aujourd'hui, on s'en tiendra, Mathilde et moi, aux fauteuils du jardin à la française ! ;-)
A demain !
Sylvain

08:00 | Commentaires (5) | | |

mercredi, 25 mai 2011

Perpignan et Céret, dernier jour en Pyrénées Orientales

Et voilà notre voyage dans les Pyrénées Orientales touche à sa fin, toujours sous un soleil magnifique. Voici notre dernière journée en vidéo

Après avoir découvert la mer et la montagne, notre journée sera plus tranquille avec la découverte de Perpignan et de son vieux quartier.
Notre visite commence par le Castillet, ancienne porte principale de l'enceinte de Perpignan qui fut transformée à une époque en prison et abrite actuellement le musée d'histoire de la Catalogne Nord.

perpignan.jpg

Nous déambulons dans les rues tapissées de marbre rose en provenance de Villefranche-en-Conflent que nous avons visité hier.
Nos pas nous amènent à la cathédrale Saint Jean-Baptiste, également appelée église Saint-Jean-le-vieux, qui a la particularité d'avoir un clocher en fer forgé, dans la pure tradition de l'art catalan.

clocher.jpg

Nous terminons la visite de la vieille ville par le Campo Santo, cloître-cimetière dépendant de l'église, qui accueille de nos jours de nombreux festivals.
Et au détour d'une rue, petit passage par la Maison Quinta qui propose des toiles ensoleillées, les Toiles du Soleil, qu'on retrouve dans toute la région. Du soleil en tissu ...

toiles.jpg

La ville s'enorgueillit d'ailleurs de 300 jours d'ensoleillement par an ! Aujourd'hui c'est vérifié, et c'est à l'ombre d'une petite rue regroupant divers commerces de bouche (épiceries, maison de jambon, etc...) que nous faisons une halte le temps de déguster un verre de rosé et un gaspacho de betterave chez Henri, une institution de la ruelle.

henri.jpg

L'après-midi nous quittons Perpignan, direction Céret, fief de la cerise mais pas que. Comme Collioure que nous avions visité dimanche, la ville a accueilli bon nombre de peintres, tels que Picasso ou Chagall, attirés par la lumière qui règne ici. Cette période a laissé son empreinte puisqu'on peut trouver à Céret un musée d'art moderne proposant une collection permanente de ces peintres ayant séjourné à Céret mais également des expositions temporaires alternant art moderne et art contemporain.

musee.jpg

La ville de Céret a son vieux quartier où il fait bon se promener et où le calme règne, la preuve en est avec un chat faisant sa sieste dans les branches d'un olivier, le bienheureux!
Avant de repartir, gourmande que je suis, je ne résiste pas à l'envie d'acheter du sirop de cerise de Céret, histoire d'emmener dans mes valises un peu de la région et de son soleil ;)


Il est temps de se dire au revoir et Fins Aviat (en catalan!).

Isabelle

08:00 | Commentaires (7) | | |

mardi, 24 mai 2011

Pyrénées Orientales, à l'assaut de la montagne

Troisième journée dans les Pyrénées Orientales, dans un environnement totalement montagneux. Voici notre vidéo :

Aujourd'hui, avec Antoine, nous sommes allés à l'assaut de forteresses dites imprenables puisque fortifiées par le maréchal Vauban. En effet les Pyrénées Orientales comptent pas moins de deux villages répertoriés parmi les douze fortifications Vauban inscrites sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Au creux de la vallée du Têt, Villefranche-de-Conflent se distingue non seulement par ses fortifications, mais également par le fort Libéria qui domine le village ainsi qu'une défense mise en place en aval, la Cova Bastera, une grotte casematée reliée au village par un escalier souterrain.

villefranche-1.jpg

C'est d'ailleurs par un autre escalier à travers la roche que nous sommes passés du fort au village, en pas moins de 734 marches. Le trajet est également faisable dans le sens inverse, pour les sportifs ;)

villefranche-2.jpg

Après Villefranche-de-Conflent, direction Mont-Louis, autre village fortifié de la liste Vauban. Place forte complémentaire de Villefranche-de-Conflent dans la défense du passage des Pyrénées, la ville a conservé sa vocation militaire et s'est enrichi d'un four solaire qui se visite.

montlouis-1.jpg

Quittant la quiétude de ces anciennes cités, nous allons rechercher le calme de la montagne, direction le lac des Bouillouses, un barrage, qui se trouve dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.

bouillouses-1.jpg

De nombreux randonneurs sont au rendez-vous, les uns atteignant le lac comme fin de leur randonnée, les autres au contraire ne faisant que la débuter. Le lac des Bouillouses, de part son altitude à environ 2000m,  est le point de départ de nombreuses randonnées. Certaines suivent des chemins balisés comme celle qui permet de découvrir les lacs, d'autres sont réservées à des randonneurs plus expérimentés comme celle qui amène au Pic Carlit qui culmine à 2921 m et qui nécessite 3h de marche aller. C'est d'ailleurs le chemin que nous avons choisi avec Antoine.
Enfin celui que nous aurions aimé faire, mais hélas le manque de temps et l'horaire tardif ne nous l'ont pas permis (il n'est pas inutile de rappeler qu'avec la montagne il ne faut pas plaisanter).
Mais l'intention nous a bien fatigués quand même, alors quoi de mieux pour finir la journée qu'un pur moment de détente ?

thermesdorres-1.jpg

Nous retrouvons l'eau encore une fois mais dans des termes romaines à Dorres... et cette fois ci elle est loin d'être fraiche puisque la température avoisine les 40°, un pur bonheur.
Le tout avec un dernier regard sur la montagne.

Isabelle

08:00 | Commentaires (2) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu