Avertir le modérateur

jeudi, 11 octobre 2012

Charleroi, Terril en vue !

Notre découverte de Charleroi commence par la Ville Basse. Il faut bien débuter quelque part, et ce ne sont pas les possibilités de balades qui manquent à Charleroi… Le centre ville, les rues piétonnes, le shopping, les maisons "art nouveau", les personnages de BD, les terrils ou encore la culture "underground", voila ce qui nous attend aujourd'hui !

 

 

Nous voici donc, Tania et moi, dans la Ville Basse. Sans but précis, nous parcourons la ville à la recherche de petits endroits remarquables. Il faut bien dire que Charleroi n'est pas la ville la plus touristique de Belgique… La cité a prospéré au XIXème siècle grâce à son industrie et aux mines de charbons qui étaient nombreuses dans la région. Les crises économiques successives ont peu à peu mis à mal la ville. Aujourd'hui, Charleroi cherche à profiter de ce "second souffle", souvent insuffler par des artistes, créateurs, associations, qui cherche à développer l'économie locale.

Symbole de grandeur passée de la ville, nous traversons le Passage de la Bourse, un magnifique passage couvert, qui abritait autrefois de nombreux magasins luxueux dont les rideaux sont désormais clos...

photo1.JPG

 

photo2.JPG

Autres témoins de la richesse de la ville, nous croisons au détour des rues de nombreuses maisons au style art nouveau. Ce mouvement architectural et artistique est né en Belgique à la fin du XIXème siècle, et Charleroi qui était une ville très riche à cette période à largement profiter de cette "mode" ! Aujourd'hui, en se promenant à travers la ville, on observe fréquemment ces superbes habitations avec leurs belles façades…

photo3.JPG

 

photo4.JPG

Autre monument de la culture Carolorégienne : le journal de Spirou ! C'est pourquoi on croise parfois sur les ronds-points de la ville de célèbres personnages issus de nos bandes dessinées favorites : le Marsupilami, Spirou, Fantasio et Spip ou encore Boule et Bill.

 

photo5.JPG

 

photo6.JPG

Charleroi est également réputée pour une autre spécificité locale… La ville ayant été un centre industriel important, l'exploitation minière a laissé des traces autour de la ville. Les énormes quantité de terre déplacées, les résidus miniers, forment aujourd'hui de vastes collines qui encerclent la ville. La végétation y a repris ces droits, et ces espaces verts sont devenus des zones de promenades très appréciées par les Carolos ;)

Pour Tania, l'appel de la forêt était trop fort. Nous voici donc sur les petits sentiers qui permettent d'accéder au sommet du terril des piges… Le chemin ne fait pas l'objet d'un aménagement particulier, il faut donc rester prudent lors de l'ascension ET dans la descente ! Quoi qu'il en soit, le point de vue sur Charleroi depuis le sommet du terril est tout simplement à couper le souffle (et ça tombe bien parce que justement on était à bout de souffle) !

photo7.JPG

 

photo8.JPG

 

photo9.JPG

Après l'effort ; le réconfort ! On s'autorise une petite halte (qui durera bien 2 heures) au Musée de la Photographie de Charleroi. En compagnie de Julien, nous faisons la visite des collections permanentes. Depuis les origines de la photographie (vieux appareils photos, daguerréotypes..etc) jusqu'aux artistes contemporains, tout y passe. Julien est un véritable passionné, et il est incollable ! Nous avons vraiment adoré cet endroit… La partie de la collection située dans un ancien carmel retrace l'histoire de la photo, alors que les oeuvres plus récentes sont exposées dans un espace moderne et lumineux. Ce musée est une véritable réussite et il participe fortement au dynamisme culturel de la ville puisque des expositions regroupant différents photographes ont régulièrement pour thème Charleroi.

photo10.JPG

 

photo11.JPG

 

photo12.JPG

A la fin de la journée, encore une fois Tania insiste pour m'emmener boire un bière… Las, je refuse. Pour me faire changer d'avis, Tania me vante une "super salle de concert, dans une ancienne usine. Il y a un concert de rock avec un groupe qui s'appelle Nieuwzwart Trio, un des types de dEUS joue dans ce groupe !". Décidément, elle est très forte. Ok, va pour la bière alors !

Nous arrivons donc au Rockerill où nous rencontrons Mika, à l'origine du projet du Rockerill, de la réhabilitation de cette ancienne usine, avec des amis il a fondé cet espace dédié à la culture "underground et alternative". Nous restons de longues minutes à parler avec Mika, à photographier le lieu sous tous les angles pendant que Mauro Pawlowski se régale sur sa guitare à double manche…

photo13.JPG

 

photo14.JPG

 

photo15.JPG

"Allez Tania, une dernière bière et on rentre !"

 

Et demain, on va semer des grains de pavots sur les pavés de l'à Namur ! ;)

 

Antoine

09:00 | Commentaires (0) | | |

mercredi, 10 octobre 2012

Mons et merveilles

3ème jour en Wallonie, 3ème étape dans notre périple à travers ce territoire. Aujourd'hui, c'est à Mons que nous faisons halte. Il fait beau et chaud, les étudiants préparent la rentrée universitaire aux terrasses des cafés, c'est le moment idéal pour découvrir cette ville surprenante qui sera en 2015 "Capitale Européenne de la Culture". 

 

 

Notre journée débute avec une très agréable rencontre. Delphine nous attend sur la Grand'Place, au pied du théâtre. Delphine habite à Mons, elle est originaire de cette ville et travaille désormais au Mundaneum, le "google du papier". Bon… Laissez moi vous expliquer. En réalité, le Mundaneum est un centre d'archive gigantesque, constitué au XIXème siècle, qui avait pour vocation initiale de rassembler toutes les connaissances du monde. Il possède donc une collection exceptionnellement riche d'affiches, revues de presse, photographies… etc. Des millions de petites fiches sont méthodiquement classées dans des petits tiroirs, et ce sur plus de 3 étages !

Photo1.JPG

Photo2.JPG

Lorsque nous quittons Delphine, elle nous indique gentiment les endroits de la ville où elle aime se promener, les quartiers à découvrir… Nous suivons donc ses conseils et partons à travers le centre historique à la découverte de Mons.

Les rues commerçantes sont animées, il faut dire que les étudiants font leur baptême pour la rentrée universitaire. Déguisés, ils viennent essayer de nous vendre des crayons, chocolats et autres gadgets… L'occasion encore une fois d'entamer la conversation. On essaye d'en savoir plus sur la ville, les jeunes nous parlent beaucoup des soirées étudiantes, de la "fête du doudou" (une fête très importante dans la ville qui symbolise le combat de Saint Georges avec le dragon et qui a été inscrite au patrimoine mondiale de l'humanité !) et du petit singe de la Grand'Place !

Photo3.JPG

Photo4.JPG

Photo5.JPG

On poursuit notre balade à travers les petites ruelles, Tania me conduit jusqu'au jardin de beffroi qui offre un superbe panorama sur la ville. Petite pause très agréable après une longue marche dans l'agitation du centre historique... 

Mais déjà il nous faut redescendre car nous avons rendez-vous avec Ludovic et son piaggio triporteur ! Ludovic a eu cette idée de "TrioBalade" il y a quelques temps, amoureux de sa ville de Mons, il voulait la faire découvrir aux visiteurs et aux habitants de sa ville d'une autre manière. Il faut dire qu'il la connait comme sa poche et que son engin lui permet de passer parfois dans des petites ruelles où les voitures n'ont pas accès. A l'arrière du triporteur, c'est le grand luxe : petits biscuits, rafraichissements… C'est vraiment une idée originale, et pour découvrir la ville, il n'y a pas plus fun ! :)

Photo6.JPG

Photo7.JPG

Photo8.JPG

Photo9.JPG

A la fin de la promenade, Ludovic nous dépose dans le centre ville, sur la Grand'Place. La journée se termine. 

Tania insiste pour boire un verre… "Allez Antoine, on est en Belgique ! Il faut boire une bière !". Je cède…

Nous allons ensuite dîner au "Bistronomiquement belge", une excellente brasserie à deux pas de la Grand'Place. Une adresse que je vous recommande absolument lors de votre passage à Mons, croyez-moi vous ne le regretterez pas !

Photo10.JPG

On se retrouve demain, pour la suite de nos aventures wallonnes, à Charleroi !

 

Antoine

09:00 | Commentaires (2) | | |

mardi, 09 octobre 2012

Tournai sur nous-même

Deuxième journée en Wallonie. Tania et moi-même partons à la visite de Tournai… La ville est située à proximité immédiate de la frontière, à seulement 25 minutes en voiture de Lille, et on pourrait presque croire la ville française tant son histoire est liée à celle de notre pays.  Mais je vous laisse découvrir notre journée en vidéo ! ;)

 

 

Comme il se doit, la balade débute sur la Grand'Place, place emblématique de la cité où les Tournaisiens viennent profiter des nombreux magasins, restaurants et cafés situés tout autour de la place. De là, nous prenons le chemin du beffroi. Construit dès la fin du XII ème siècle, c'est le plus ancien beffroi de Belgique et il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO ! Magnifique à regarder, je peux vous assurer que le beffroi est bien moins agréable à gravir… :P

A 257 marches de hauteur, nous arrivons à bout de souffle au sommet de l'édifice. Moi, haletant, j'essaye tant bien que mal de me fondre dans la structure, le dos collé contre la paroi pour ne pas avoir à regarder en bas. Pendant ce temps là, Tania fait des photos en se penchant par dessus la balustrade. Nous ne sommes décidément pas tous égaux face au vertige…

photo1.JPG

 

photo2.JPG

Bien content de retrouver le plancher des vaches, nous partons à la rencontre de Joffrey. Rendez-vous sur les bords de l'Escaut, au soleil, nous regardons les péniches passer sur le canal qui traverse la ville. Pendant ce temps, Joffrey nous parle avec enthousiasme de Tournai et des nombreuses particularités de la ville. Economie, géographie, traditions, histoire… C'est presque un cours magistral que Joffrey nous délivre et nous l'écoutons avec plaisir. L'occasion d'ailleurs pour lui de nous rappeler que Tournai la belge était autrefois le siège du pouvoir royal sous Childéric Ier et Clovis Ier, et que de ce fait la cité fut la première capitale du royaume franc !

photo3.jpg

Nous restons ainsi assez longtemps à discuter avec notre guide. Et parler, ça donne soif ! C'est pourquoi Joffrey a prit l'initiative de nous conduire dans un petit bistrot, le plus ancien café de la ville (ouvert en 1920 si mes souvenirs sont bons). Dégustation de bières locales "aux amis réunis", avec modération toutefois pour moi qui prend ensuite le volant. Tania s'en donne à coeur joie ! ;)

photo4.JPG

 

photo5.JPG

Nous quittons donc Joffrey et Tournai en direction de Mons en milieu d'après-midi. Sur le chemin, nous voulons absolument visiter le MAC's, également appelé le "site du Grand-Hornu". Un léger détour s'impose.

Cet ancien complexe industriel minier abrite aujourd'hui un centre d'art dédié aux Arts Contemporains. Expositions de photographies, sculptures, installations artistiques se succèdent ici… L'architecture du lieu en elle-même est fantastique et mérite qu'on s'y attarde. Que dire des oeuvres qui y sont présentées ? 

photo6.JPG

 

photo7.JPG

Nous avons donc largement profité de cet endroit magnifique, sous le soleil de fin d'après midi, avant de reprendre la route pour Mons.

Mais ça, c'est une autre histoire, alors à demain !

 

Antoine

09:00 | Commentaires (2) | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu