Avertir le modérateur

jeudi, 11 octobre 2012

Charleroi, Terril en vue !

Notre découverte de Charleroi commence par la Ville Basse. Il faut bien débuter quelque part, et ce ne sont pas les possibilités de balades qui manquent à Charleroi… Le centre ville, les rues piétonnes, le shopping, les maisons "art nouveau", les personnages de BD, les terrils ou encore la culture "underground", voila ce qui nous attend aujourd'hui !

 

 

Nous voici donc, Tania et moi, dans la Ville Basse. Sans but précis, nous parcourons la ville à la recherche de petits endroits remarquables. Il faut bien dire que Charleroi n'est pas la ville la plus touristique de Belgique… La cité a prospéré au XIXème siècle grâce à son industrie et aux mines de charbons qui étaient nombreuses dans la région. Les crises économiques successives ont peu à peu mis à mal la ville. Aujourd'hui, Charleroi cherche à profiter de ce "second souffle", souvent insuffler par des artistes, créateurs, associations, qui cherche à développer l'économie locale.

Symbole de grandeur passée de la ville, nous traversons le Passage de la Bourse, un magnifique passage couvert, qui abritait autrefois de nombreux magasins luxueux dont les rideaux sont désormais clos...

photo1.JPG

 

photo2.JPG

Autres témoins de la richesse de la ville, nous croisons au détour des rues de nombreuses maisons au style art nouveau. Ce mouvement architectural et artistique est né en Belgique à la fin du XIXème siècle, et Charleroi qui était une ville très riche à cette période à largement profiter de cette "mode" ! Aujourd'hui, en se promenant à travers la ville, on observe fréquemment ces superbes habitations avec leurs belles façades…

photo3.JPG

 

photo4.JPG

Autre monument de la culture Carolorégienne : le journal de Spirou ! C'est pourquoi on croise parfois sur les ronds-points de la ville de célèbres personnages issus de nos bandes dessinées favorites : le Marsupilami, Spirou, Fantasio et Spip ou encore Boule et Bill.

 

photo5.JPG

 

photo6.JPG

Charleroi est également réputée pour une autre spécificité locale… La ville ayant été un centre industriel important, l'exploitation minière a laissé des traces autour de la ville. Les énormes quantité de terre déplacées, les résidus miniers, forment aujourd'hui de vastes collines qui encerclent la ville. La végétation y a repris ces droits, et ces espaces verts sont devenus des zones de promenades très appréciées par les Carolos ;)

Pour Tania, l'appel de la forêt était trop fort. Nous voici donc sur les petits sentiers qui permettent d'accéder au sommet du terril des piges… Le chemin ne fait pas l'objet d'un aménagement particulier, il faut donc rester prudent lors de l'ascension ET dans la descente ! Quoi qu'il en soit, le point de vue sur Charleroi depuis le sommet du terril est tout simplement à couper le souffle (et ça tombe bien parce que justement on était à bout de souffle) !

photo7.JPG

 

photo8.JPG

 

photo9.JPG

Après l'effort ; le réconfort ! On s'autorise une petite halte (qui durera bien 2 heures) au Musée de la Photographie de Charleroi. En compagnie de Julien, nous faisons la visite des collections permanentes. Depuis les origines de la photographie (vieux appareils photos, daguerréotypes..etc) jusqu'aux artistes contemporains, tout y passe. Julien est un véritable passionné, et il est incollable ! Nous avons vraiment adoré cet endroit… La partie de la collection située dans un ancien carmel retrace l'histoire de la photo, alors que les oeuvres plus récentes sont exposées dans un espace moderne et lumineux. Ce musée est une véritable réussite et il participe fortement au dynamisme culturel de la ville puisque des expositions regroupant différents photographes ont régulièrement pour thème Charleroi.

photo10.JPG

 

photo11.JPG

 

photo12.JPG

A la fin de la journée, encore une fois Tania insiste pour m'emmener boire un bière… Las, je refuse. Pour me faire changer d'avis, Tania me vante une "super salle de concert, dans une ancienne usine. Il y a un concert de rock avec un groupe qui s'appelle Nieuwzwart Trio, un des types de dEUS joue dans ce groupe !". Décidément, elle est très forte. Ok, va pour la bière alors !

Nous arrivons donc au Rockerill où nous rencontrons Mika, à l'origine du projet du Rockerill, de la réhabilitation de cette ancienne usine, avec des amis il a fondé cet espace dédié à la culture "underground et alternative". Nous restons de longues minutes à parler avec Mika, à photographier le lieu sous tous les angles pendant que Mauro Pawlowski se régale sur sa guitare à double manche…

photo13.JPG

 

photo14.JPG

 

photo15.JPG

"Allez Tania, une dernière bière et on rentre !"

 

Et demain, on va semer des grains de pavots sur les pavés de l'à Namur ! ;)

 

Antoine

09:00 | Commentaires (0) | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu