Avertir le modérateur

mercredi, 18 avril 2012

Bretagne Plein Sud : les produits du terroir

Pour cette dernière journée de découverte de La Baule, de la presqu’île de Guérande et du Parc naturel régional de Brière, nous nous intéressons aux produits du terroir.

Un menu entre terre et mer : poissons fraichement pêchés à la Criée de La Turballe, viande bovine de Brière, huîtres de Pen-Bé à Assérac et pigeons sont à la carte !

C'est à 6 heures du matin que nous avons rendez-vous au port de la Turballe. Si c'est tôt pour des vacanciers, mais c'est notre seule chance de visiter la criée, mais aussi de voir les derniers bâteaux rejoindre le port. Question fraîcheur, on ne peut pas faire mieux ! Ce ne sont pas les pêcheurs, mais les employés qui récupèrent directement la pêche du jour pour l'emmener à la pesée, puis à l'étiquetage des lots, qui rejoignent ensuite le coeur de la criée, où grossistes et poissonniers achètent les lots. Loin de l'image que je me faisais de lieu, tous les échanges sont informatisés comme à la Bourse, et il est même possible de passer les ordres par internet ! Une fois la transaction effectuée, le poisson est conditionné sur place puis part pas plus d'une heure plus tard dans des camionnettes réfrigérées. Pour le conditionnement, la criée peut fabriquer jusqu'à 100 tonnes de glace par jour ! Aujourd'hui, la pêche a été bonne !

la baule,guerande,briere,parc régional,bretagne,bretagne sud,gastronomie,la turbale,huitres,ostreiculture,viande,bovin,criée,poissons

Après un petit déjeuner sur le port de la Turballe, nous retournons en Brière, car nous avons rendez-vous avec Jordan, un jeune éleveur. Essentielles à l'équilibre du parc, les vaches des éleveurs de Brière profitent des pâturages au minimum 6 mois dans l'année, entre autres contraintes, afin d'obtenir le label de viande bovine du Parc Naturel de Brière. Et comme vous pouvez le constater, elles n'ont pas l'habitude d'avoir d'autre compagnie que celle de Jordan, et seront difficiles à rattraper...

la baule,guerande,briere,parc régional,bretagne,bretagne sud,gastronomie,la turbale,huitres,ostreiculture,viande,bovin,criée,poissons

En bons reporters d'investigation, nous sommes passés des pâturages à la table, à l'auberge de Kerhinet, qui fait partie des restaurateurs proposant cette viande de Brière, et pouvons donc vous l'assurer : c'est un régal !

 

Après le déjeuner, prenons une leçon d'ostréïculture. Avec Antoine, nous pensions qu'il suffisait de déposer de jeunes huîtres dans la mer, puis de revenir les chercher 6 mois plus tard pour les mettre dans des bourriches. Et bien c'est plus compliqué qu'il n'y paraît. C'est à Assérac plus précisément dans le traict de Pen Bé, un bras de mer magnifique, au nord de la presqu'île, que Didier Jousseau nous a fait découvrir son métier. 

Il faut attendre 3 ans, et beaucoup de manutention avant de savourer les huîtres. Les jeunes huîtres, ou naissins, sont réparties dans des poches au maillage fin, puis au fur et à mesure de leur croissance on répartira ces naissins dans deux poches, elles seront maintes et maintes fois retournées, les huîtres attachées entre elles séparées manuellement, puis on les dispose à nouveau dans des poches au maillage moins serré, on les retournera, etc. Il faudra aussi faire attention à la météo et aux horaires de marée. J'aurai une pensée émue pour les ostréïculteurs lors de ma prochaine dégustation !

la baule,guerande,briere,parc régional,bretagne,bretagne sud,gastronomie,la turbale,huitres,ostreiculture,viande,bovin,criée,poissons

Dernière étape de notre visite en destination Bretagne Plein Sud, nous découvrons dans la campagne alentour les Pigeons de Mesquer. Rémy Azeno s'est lancé dans l'élevage de pigeonneaux au début des années 80, et est aujourd'hui épaulé par son fils, en photo ici avec des pigeons d'ornement. On est loin de la batterie ! Les pigeonneaux sont élevés en plein air, dans des volières spacieuses et lumineuses, et la clientèle, principalement de grands restaurants étoilés, démontre la qualité de ces produits.

la baule,guerande,briere,parc régional,bretagne,bretagne sud,gastronomie,la turbale,huitres,ostreiculture,viande,bovin,criée,poissons

En espérant que vous aurez apprécié cette escapade à la découverte de La Baule, de la Brière et de la presqu'île de Guérande autant que nous, je vous dis à bientôt !

Sylvain

09:00 | Commentaires (1) | | |

Commentaires

Merci pour cet article qui nous permet de découvrir la région du côté des habitants à travers leurs différentes activités :) Bonne continuation.

Écrit par : Youssef | lundi, 20 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu