Avertir le modérateur

lundi, 29 août 2011

Bienvenue chez les Ch'tis ! Premier jour dans le Nord à la découverte de Lille et Roubaix

Comment ne pas tomber dans les clichés. Eul’ maroilles, eul’ chicorée, eul l’accent du coin. Le cœur surtout, oh oui, le cœur. Le cœur des Ch’tis, l’accueil émérite des gens du Nord… Oui, nous sommes dans la région la plus polaire géographiquement de France, cette semaine. Un département, le Nord, où les idées préconçues sont bien enracinées.

Mais que l’on décerne une médaille, que l’on construise un temple ou nomme une rue pour Dany Boon !!! Car il a énoncé tout haut ce que les amoureux d’ici savent depuis des générations. La région recèle de trésors, d’une culture, d’une bonhommie qu’il est heureux de découvrir. En avant donc pour quatre jours de bonne chaire, de passé industriel, de visites décalées, de rires estampillés du coin. Avec, comme amuse bouche, le fleuron du Nord : l’incomparable Lille.

La vidéo de cette première journée !

Une ptite deudeuche comme carrosse, les vieilles rues de Lille comme terrain de découverte. Une 2cv jaune canarie, une des trois voitures de Tradi’Balade décapotée pour mieux humer les parfums de la ville. Un béret style Gavroche vissé sur la caboche pour Romain, aux commandes. Le bruit caractéristique, le dandinement sympathique de la citroen aux quatre coins de la grand Place, sur les pavés de l’avenue du Peuple Belge. Une anecdote ici, un sein de femme gironde là, niché sur une façade. Le restaurant l’huitrière à votre gauche, messieurs, l’ancienne bourse à votre droite les gars. On regarde, dans tous les recoins, même à petite vitesse, l’auto va bien trop vite. Tout est prétexte à lever la tête, à glisser son sourire partout et sa curiosité dans les autres interstices. On est charmé, aux anges, on en oublie même que c’est sur la voiture qui passe que les jeunes femmes posent leurs regards mignons… On prend cette marque d’attention pour nous. Pas si désagréable.

les 2 cv, Lille (81).jpg

En route pour Roubaix, ensuite. Sans 2 CV, sans Romain, sans pétarade. Avec une étape pour goûter des côtes d’agneaux au speculoos. Inévitable, le speculoos. Dans un restaurant qui fait faire « «bigre !! » quand on y glisse nos pas. Une ancienne fonderie fermée en 2002, voilà le cadre. « La fonderie », d’ailleurs, c’est son nom. Un lieu qui était attenant à une usine textile. Un de ces lieux où le passé industriel a été remarquablement préservé, mis en valeur. Une charpente métallique, une statue géante de 8 m de haut, de la brique partout, du noir et du rouge, couleurs garantes d’une mémoire où le feu vivait et était source de travail. L’endroit mérite qu’on vienne y saucer son assiette.

 Fonderie (9).jpg

Deux trois rues plus loin, un autre lieu phare de Roubaix, avec ce même état d’esprit. Celui de redonner une nouvelle vie à un endroit où les voix fortes des travailleurs raisonnaient jadis. Un musée. Que l’on appelle « La piscine ». Car, on vous le donne en mille, ce musée d’art moderne est une ancienne… piscine !!!

La Piscine (117).jpg

La Piscine (56).jpg

La piscine, donc… Marie-Christine, greeter roubaisienne, en parle avec gourmandise. Une « greeter » ? oui, une personne passionnée d’histoire, de culture locale, d’anecdotes. Bénévole, conseillée par l’Office de tourisme, elle nous annonce la piscine comme le 5ème musée le plus visité de France. A Roubaix ? Mazette, on ose le croire. On s’étonne, on admire, on écarquille les prunelles. On n’a pas emmené notre bonnet de bain ridicule, on guette l’odeur de chlore… Mais non… Un style art déco dans la verrière, dans les cabines de douches, les vestiaires, les balcons qui surplombent le bassin… Les baignoires, les faïences immaculées, les signes francs maçons que l’on détecte ici et là... On s’attarde d’abord à aimer l’architecture, le design magnifiquement mis en valeur…

On en oublie que les œuvres sont là, à nous attendre pour, elles aussi, être regardées, admirées, flattées du regard. Alors on s’y applique. Et le contenu est tout aussi jouissif que le contenant..Des sculptures, peintures, céramiques, du XIX et XXème siècle. Des étoffes aussi. Des milliers : des tissus, du textile, du travail des petites mains des grands noms de la mode…

On aimerait rester… Mais l’heure tourne, il faut partir.

A demain pour la suite du voyage dans le Nord !

François-Xavier

08:00 | Commentaires (5) | | |

Commentaires

j'ai déjà vu cette piscine plusieurs fois à la télé. je la trouve vraiment belle.
de mémoire, le vieux Lille est magnifique

Écrit par : Zoé | lundi, 29 août 2011

sympa votre vidéo ! je me souviens de mon passage a Lille et roubaix, de supers souvenirs

Écrit par : Pierre | lundi, 29 août 2011

On ne le dit pas assez mais Lille est quand même très réputée pour sa braderie en septembre, ses festivals de photos et musique !

Écrit par : katia | mardi, 30 août 2011

Cette piscine... c'est somptueux ! vidéo fraîche et sympa, et vos photos sont magnifiques :)

Écrit par : Nicolas | mercredi, 07 septembre 2011

La fonderie et la piscine m'envoûtent complètement !
Ça donne très très envie d'y faire un tour !!

Écrit par : Julie | mercredi, 07 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu