Avertir le modérateur

mardi, 14 juin 2011

De rives exotiques à la Mayenne en canoë

Nous posons nos premiers pas en Mayenne à Cossé-le-Vivien, sur une terre de dépaysement... celle du musée Robert Tatin, un artiste voyageur à l'extravangance communicative.  Voyez-vous même... de totems en statues, nous profitons de cette mise en jambe spirituelle pour bien commencer la journée.


Ce Monsieur Tatin, peintre, sculpteur et céramiste de renom, était un sacré bonhomme : après avoir sillonné l'Europe, New York et une bonne partie de l'Amérique latine, en 1962 il revient à sa Mayenne natale pour y installer une demeure à l'image de toutes les grandes croyances qu'il avait pu examiner pendant ses voyages.

 

jour1_1.jpg

Totems, sculptures primitives,  symboles religieux, mythologiques: les oeuvres contiennent une myriade de références aux grandes civilations.  A travers cette synthèse improbable, Robert Tatin propose  rien de moins qu'une vision très personnelle de l'humanité.  Son musée est une fantastique leçon d'histoire de l'Art et de Philosophie.

jour1_2.jpg


La très jolie ville de Château-le-Gontier nous offre une halte bien méritée.  Nous reprenons notre souffle du haut de l'Eglise Saint-Jean qui surplombe la ville et... son port de plaisance: l'occasion rêvée de repartir en voyage!

Telles deux Inuits, nous allons naviguer sur la Mayenne.  Depuis les rives de la base navale Canotika, nous préparons notre navire:  un canoë livré en une trentaire de pièces détachées.  Que vous soyez amateurs de puzzle ou de sport, sachez que c'est un modèle très fiable « 100% made in Mayenne » de la marque Nautiraid.

 

jour1_3.jpg

Cette exclusivité régionale permet d'emporter son kayak dans un sac à dos.

A bord de cette embarcation, les plus courageux pourront pagayer jusqu'à Saint Nazaire, et pourquoi pas New York à la rame?

On vous avait prévenu que la Mayenne allait vous emmener loin...

 

08:00 | Commentaires (2) | | |

Commentaires

Il s'agit en fait de kayak, l'embarcation issue des traditions des chasseurs marins inuits. La différence entre le kayak et la canoë c'est la position du pagayeur, il est assit sur le fond du bateau et utilise pour sa propulsion une pagaie double alors que le canoë comme sa cousine la pirogue est une embarcation avec un banc et une pagaie simple, utilisé surtout en rivière ou sur les lacs. Le canoë est l'embarcation des indiens d’Amérique et la pirogue est connue de l'ensemble des peuples du monde qui se déplacent sur l'eau. Le kayak pliant est proche des origines, il est polyvalent et léger et adapté au longues randonnée comme sur la rivière Mayenne. A bientôt en Mayenne entre Normandie, Bretagne et Anjou,venez découvrir avec nous le plaisir de naviguer en Mayenne.

christian

Écrit par : laigle | mardi, 14 juin 2011

Les sculptures sont vraiment superbes , elles ont un côté sculpture de la civilisation maya !

Écrit par : Lionel | mardi, 14 juin 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu