Avertir le modérateur

mardi, 24 mai 2011

Pyrénées Orientales, à l'assaut de la montagne

Troisième journée dans les Pyrénées Orientales, dans un environnement totalement montagneux. Voici notre vidéo :

Aujourd'hui, avec Antoine, nous sommes allés à l'assaut de forteresses dites imprenables puisque fortifiées par le maréchal Vauban. En effet les Pyrénées Orientales comptent pas moins de deux villages répertoriés parmi les douze fortifications Vauban inscrites sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Au creux de la vallée du Têt, Villefranche-de-Conflent se distingue non seulement par ses fortifications, mais également par le fort Libéria qui domine le village ainsi qu'une défense mise en place en aval, la Cova Bastera, une grotte casematée reliée au village par un escalier souterrain.

villefranche-1.jpg

C'est d'ailleurs par un autre escalier à travers la roche que nous sommes passés du fort au village, en pas moins de 734 marches. Le trajet est également faisable dans le sens inverse, pour les sportifs ;)

villefranche-2.jpg

Après Villefranche-de-Conflent, direction Mont-Louis, autre village fortifié de la liste Vauban. Place forte complémentaire de Villefranche-de-Conflent dans la défense du passage des Pyrénées, la ville a conservé sa vocation militaire et s'est enrichi d'un four solaire qui se visite.

montlouis-1.jpg

Quittant la quiétude de ces anciennes cités, nous allons rechercher le calme de la montagne, direction le lac des Bouillouses, un barrage, qui se trouve dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.

bouillouses-1.jpg

De nombreux randonneurs sont au rendez-vous, les uns atteignant le lac comme fin de leur randonnée, les autres au contraire ne faisant que la débuter. Le lac des Bouillouses, de part son altitude à environ 2000m,  est le point de départ de nombreuses randonnées. Certaines suivent des chemins balisés comme celle qui permet de découvrir les lacs, d'autres sont réservées à des randonneurs plus expérimentés comme celle qui amène au Pic Carlit qui culmine à 2921 m et qui nécessite 3h de marche aller. C'est d'ailleurs le chemin que nous avons choisi avec Antoine.
Enfin celui que nous aurions aimé faire, mais hélas le manque de temps et l'horaire tardif ne nous l'ont pas permis (il n'est pas inutile de rappeler qu'avec la montagne il ne faut pas plaisanter).
Mais l'intention nous a bien fatigués quand même, alors quoi de mieux pour finir la journée qu'un pur moment de détente ?

thermesdorres-1.jpg

Nous retrouvons l'eau encore une fois mais dans des termes romaines à Dorres... et cette fois ci elle est loin d'être fraiche puisque la température avoisine les 40°, un pur bonheur.
Le tout avec un dernier regard sur la montagne.

Isabelle

08:00 | Commentaires (2) | | |

Commentaires

Pourquoi est elle appelée Vallée du "Têt" ? A cause du fleuve Têt qui coule dans le département, je viens de l'apprendre grâce à vous ! Je pensais que seuls les pays asiatiques fêtaient le Têt ! ;)

Écrit par : Katia | mardi, 24 mai 2011

Une belle région à découvrir !

Écrit par : beatrice | mardi, 05 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu